prix Goncourt 1920

À propos

Dans le village de Saint-Ambroise, que l'auteur a situé dans le bocage vendéen, Madeleine Clarandeau est engagée comme servante par Michel Corbier, de la ferme des Moulinettes. Corbier est veuf et a deux enfants. Peu à peu, Madeleine va gagner une place prépondérante dans l'éducation des deux enfants et le travail à la ferme des Moulinettes. Elle pourrait continuer à leur servir de mère, mais un jour débarque une jeune fille, Violette, qui finira par épouser Corbier et chassera Madeleine de la ferme. Un roman social noir sur la vie d'une nourrice dévouée minée par l'ingratitude de ses maîtres. Un témoignage admirable de la vie en Vendée à cette époque.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782365752275

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    144 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Immatériel

  • Support principal

    ebook (ePub)

Ernest Pérochon

Ernest Pérochon est né en 1885 à Courlay dans une famille protestante. Il fut un élève doué, ses études le poussant jusqu'à l'École normale de Parthenay. Il devint instituteur. En 1909, il publie son premier roman, Les creux de maisons. En 1914, il fait une crise cardiaque sur le front et est démobilisé. En 1920, son roman Nêne lui vaut un prix Goncourt. En 1921, il quitte l'enseignement et s'installe à Niort. En 1940, il refuse de collaborer avec la presse de Vichy, ses romans sont interdits. Il est surveillé par la Gestapo. Il décède le 10 février 1942 d'une crise cardiaque à l'age de 57 ans.

empty