Renard'eau Cycle 3

  • Nouvelle couverture et nouveau format pour un classique d'une gigantesque autrice !

    Un jour d'été, elle est passée par là...

    Une série de personnages petits et grands, hommes et femmes, jeunes et vieux sont à la recherche de la « gigantesque petite chose ». Une petite fille creuse, tête à l'envers, un trou dans le sable, une autre essaie de l'attraper avec un filet à papillons.
    Elle se trouve dans un flocon de neige, dans un souvenir, dans une odeur, dans le rire d'un enfant, dans les bras d'une personne, elle se cache au coin d'une larme... mais quelle est donc cette "gigantesque petite chose"?

  • cinq, six bonheurs

    Mathis

    Une rédac pour les vacances, quel cauchemar ! Et le sujet le plus barbant du monde : Le bonheur ! Parce qu'il sèche complètement, Théophile interroge tour à tour, son père, sa mère, son petit frère, sa grand-mère. Et chacun a sa propre version ! Et pour Théophile, le bonheur, c'est quoi ? Terminer sa rédac le plus vite possible, sans doute... Mais aussi et sûrement se rouler dans la neige fraîche, seul, un dimanche d'hiver, rentrer trempé à la maison, penser au chocolat chaud qui attend, aux joues piquantes de son père, aux bras qui serrent fort de sa mère, au rire idiot de son petit frère.

  • Monsieur Pigeon vend du bonheur en pot. Petit ou grand format, en pack de six ou modèle décoré pour Noël. Dans le bois qu'il visite ce jour-là, chacun des oiseaux en achète selon ses moyens, sa personnalité, pour offrir ou partager. Ou pas du tout, par principe, car le bonheur ne s'achète pas. Et lorsqu'il repart, voilà que monsieur Souris, le pauvre balayeur dont personne ne s'occupe ramasse un pot vide tombé de sa camionnette...

  • Il y a des matins comme ça, où rien ne va.
    Pas envie de se lever. Pas envie de se laver. Pas envie de s'habiller. Pas envie de manger. Pas envie de se dépêcher. Pas envie de marcher. Pas envie de travailler.
    Envie de rien.
    Oui, les enfants aussi ont leurs coups de blues, leurs jours sans.
    Et ce matin, c'est le cas de Nathan.
    Mais parfois, il suffit d'une phrase ou deux pour qu'un jour gris prenne des couleurs.
    Un mot d'espoir glissé à l'oreille. Ou mieux encore, ceux qu'on écrit, en vidant son coeur.

  • l'envol d'Osvaldo

    Thomas Baas

    Osvaldo est très chagriné de la disparition de son ami l'oiseau. Il part à sa recherche jusqu'au plus profond de la jungle, bravant tous les dangers

empty