2021, Année Napoléon - Bicentenaire de sa mort 

La sélection de votre libraire

  • "Un seul homme était en vie alors en Europe ; le reste des êtres tâchait de se remplir les poumons de l'air qu'il avait respiré".

    Quinze ans après la mort de Napoléon, Alfred de Musset exprimait ainsi la grandeur du mythe qu'il avait incarné. Celui d'un génie stratégique porté par un irrésistible élan, une épopée flamboyante, dont l'éclat et le panache demeurent. Pour commémorer le bicentenaire de sa mort, le 5 Mai 1821, le Figaro Hors-Série s'associe aux deux grandes expositions organisées au Musée de l'Armée (la Mort de l'empereur) et à la Grande Halle de la Villette (Napoléon), et retrace, avec le concours des meilleurs spécialistes de Napoléon, l'incroyable itinéraire du jeune corse mélancolique devenu empereur de tous les français. Récit de sa vie en douze journées, dictionnaire illustré des personnages (épouses, famille, généraux, ministres), décryptage du mythe passé au crible de l'histoire : sauveur de la Révolution, génie civil et militaire, conquérant de l'Europe... Découvrez le destin incomparable de Napoléon.

  • Il y a 200 ans, Napoléon entrait dans la légende.
    La vie et le destin hors du commun du petit caporal corse devenu empereur de France et maître de l'Europe.

    De l'étudiant assidu au stratège de génie, du coup d'État du 18 Brumaire aux fastes du sacre à Notre-Dame, de Joséphine à Marie-Louise, du « soleil d'Austerlitz » à la « morne plaine » de Waterloo, de l'exil sur l'île d'Elbe à la prison de Sainte-Hélène, ... découvrez l'itinéraire exceptionnel et les secrets de celui qui a changé l'Histoire de France.
    Un récit clair et captivant et plus de 350 illustrations pour comprendre pourquoi Napoléon n'en finit pas de fasciner et reste un véritable mythe politique et militaire.

    /> Avec plus de trente fac-similés pour redécouvrir la carrière politique, les grandes batailles, les victoires et les défaites, l'exil, la captivité, mais aussi les passions amoureuses de Napoléon : arbre généalogique des Bonaparte, diplôme de l'école militaire, première lettre à Joséphine, acte de création du Code civil, discours aux soldats après Austerlitz, plans de batailles, acte d'abdication, lettre d'adieu à son fils, testament et codicille, etc.

  • La vie et le destin de Napoléon, de Paris à Moscou, d'Austerlitz à Rome : sa conquête de l'Europe, sa famille, sa politique des arts, les lieux qui lui sont attachés... Les grands moments de son règne sont illustrés par des oeuvres d'artistes célèbres du début du XIXe siècle.

  • Tout au long de sa carrière militaire, Napoléon a frôlé la mort. Mais à différentes reprises, il est parvenu à échapper aux boulets de canon, à la peste puis, devenu chef de l'Etat, à plusieurs tentatives d'assassinat. Véritable enquête à Sainte-Hélène, en plein Atlantique Sud, là où l'Empereur a été retenu captif pendant plus de cinq années à partir de 1815, ce livre rappelle ces moments-clés qui ont rythmé l'existence du plus grand personnage de notre histoire.
    Au moyen de spectaculaires mises en abîme, il permet de suivre les derniers instants de la vie de celui qui est parvenu à écrire sa légende, pour finalement atteindre l'éternité. A 17h49, le 5 mai 1821, moment de sa mort. Une fresque littéraire et flamboyante.

  • Sainte-Hélène, 5 mai 1821. Napoléon Ier vient de succomber à une maladie de l'estomac. Inhumée sur l'île, sa dépouille va y reposer durant près de vingt ans avant d'être transférée aux Invalides en 1840. Tous les livres d'histoire relatent ces faits.
    Or, ces dernières d'années ont vu émerger les thèses « empoisonnistes » et « substitutionnistes ». Insensées et sans fondement historique, répondent les auteurs. Mais il n'est jamais aisé d'aller à contre-courant d'affirmations aussi sensationnelles. Pourtant, grâce à Thierry Lentz et Jacques Macé, ces questions trop longtemps débattues trouvent ici une réponse définitive.

  • Napoléon

    Jean Tulard

    • Pluriel
    • 17 Février 2021

    Après le coup d'État de Brumaire, Bonaparte affirme : « Je suis la Révolution », pour ajouter « La Révolution est finie ». Trois voies sont alors offertes : le retour au système monarchique, la consolidation des conquêtes bourgeoises et paysannes ou la satisfaction des aspirations des sans-culottes parisiens.

    Biographie traditionnelle mais aussi ouvrage de référence, ce Napoléon ou le mythe du sauveur est devenu au fil des ans un véritable classique dont nul ne saurait se passer.

    Augmentée d'annexes, d'une chronologie et d'une filmographie, cette nouvelle édition est enrichie des recherches les plus récentes menées par les historiens sur le contexte de la France du début du XIXe siècle et la geste napoléonienne.

    Historien de renommée mondiale, Jean Tulard est le meilleur spécialiste de Napoléon Bonaparte et de l'époque napoléonienne, à laquelle il a consacré une quinzaine d'ouvrages fondamentaux.
    Édition mise à jour et augmentée.

  • En à peine quinze ans, un jeune Corse mélancolique, mué en conquérant et en homme d'État, a sauvé la Révolution, changé l'Europe, sculpté la France contemporaine, bâti et conduit à l'abîme une oeuvre incomparable. D'Ajaccio à Sainte-Hélène, en passant par Rivoli, Arcole, Austerlitz, Iéna, Friedland ou Wagram, il a construit une légende dont l'écho résonne encore aujourd'hui. Si, comme il l'a dit lui-même, sa vie fut un «roman», jamais roman vrai n'influença autant l'histoire du monde.
    Thierry Lentz relate ici la vie de Napoléon Bonaparte, fils de la Révolution, devenu, à trente-quatre ans, empereur des Français.

  • Deux cents ans après la mort de Napoléon Ier à Sainte-Hélène, pour la première fois, une biographie visuelle lui est consacrée. Les photographes Annabelle Matter et Alexis Gerard ont parcouru la planète sur les traces de l'Empereur et se sont rendus dans tous les lieux connus ou moins connus de l'épopée napoléonienne.
    Plus de 300 photographies nous font le récit d'une vie : la naissance en Corse de Bonaparte, qui sera d'abord Premier consul avant d'être sacré empereur en 1804, des grandes campagnes d'Égypte, d'Italie ou de Russie à l'exil, des conquêtes de l'Empire à la chute de ce monarque au destin hors du commun.
    Un imagier totalement inédit qui aura nécessité plusieurs années de voyages, de Moscou à l'Atlantique sud, et qui nous invite à visiter les résidences de l'Empereur, nous donne à voir les grandes réalisations civiles, les monuments, les édifices et nous offre également un regard extraordinaire sur ce que sont devenus, en 2020, les sites du pont d'Arcole et des batailles de la Berezina, d'Austerlitz ou de Waterloo. L'esprit de Napoléon habite ces lieux.

    Un document unique sur Napoléon avec plus de 300 photos inédites, réalisées grâce à un travail de plusieurs années.

  • Lancement de la Bibliothèque des Illustres : une iconographie largement inédite et spectaculaire conjugué à une biographie écrite avec nervosité, accessible à tous et centrée sur la personnalité retenue. L'alliance entre l'image et le texte contribue à renouveler l'art biographique en profondeur.


    C'est particulièrement le cas pour Napoléon raconté de main de maître par le nouveau maître de l'histoire impériale.
    « Il faut avoir un peu de courage pour oser découvrir Napoléon de près, par les yeux ou par les oeuvres de ceux qui l'ont vu. Décaper la légende pour en revenir aux points fondamentaux de la construction de sa personnalité, de son rapport au pouvoir et de ses relations avec ses contemporains permet de faire émerger une autre image de l'immortel empereur. Tout se résume peut-être à ce seul enjeu : comprendre qui il était et s'il fut maître de son destin ou prisonnier d'une fatalité qui le dépassait. Dans cet intervalle entre les deux visions - de l'homme et du génie - se noue le pari biographique napoléonien. » La vie de Napoléon fut une épopée, celle d'un homme aux prises avec son époque. Une plongée inédite dans les collections de la Bibliothèque nationale de France peut aider à mieux le comprendre : les images, les témoins et leurs archives sont prêts à parler.

  • « Le 26 janvier 1814, à Châlons-sur-Marne, Napoléon prend la tête de l'armée pour repousser les coalisés qui ont passé le Rhin et occupent l'Alsace, la Lorraine et le nord de la Bourgogne. Il a soixante mille soldats, majoritairement jeunes et inexpérimentés, l'ennemi cinq fois plus. Alors que son entourage pense la défaite inéluctable, Napoléon guette, provoque, exploite les erreurs de ses adversaires et enchaîne une série de victoires qui rendent possible l'incroyable. Le nombre, finalement, l'abandon des maréchaux et la défection de Marmont donneront à l'événement son issue logique. Commencée sous les neiges de janvier en Champagne, achevée dans l'aigre printemps d'avril en Île-de-France, cette dernière campagne est l'histoire d'un homme au sommet de son génie que sa puissance abandonne. Le maître de guerre observe à la lorgnette les rues de Brienne où il a grandi et qu'il va canonner. Le chef d'État continue d'administrer dans le salon d'un château, une chambre d'auberge, un presbytère, au hasard des étapes, un empire en peau de chagrin. Le cavalier sous les intempéries, au milieu de ses maigres troupes, chemine à travers une région dévastée, une population violentée, hanté par le passé et les fantômes d'une grandeur perdue. À la fin, c'est un homme seul qui, retiré dans une pièce du château de Fontainebleau, la «maison des siècles», appelle la mort en s'empoisonnant. ».
    Michel Bernard.

empty