Agrégation philosophie 2022

Retrouvez les titres au programme : 

  • Précepteur puis ministre de Néron, l'empereur tyrannique et sanguinaire, la cause pourrait être entendue : Sénèque paya au prix fort sa trop grande flagornerie et son aveuglement. Son suicide sera son échec. Ce serait oublier et l'homme et l'époque, ce serait ignorer une oeuvre exemplaire. Les Lettres à Lucilius, véritable monument de la pensée antique, nous présentent Sénèque presque à nu, sans fard, et s'exerçant à la sagesse : « C'est d' âme qu'il faut changer, non de climat. » En offrant au lecteur, sans ambages, l'exemple de sa vie, il l'exhorte à une conversion pressante à la philosophie. « Pas un ne se demande s'il vit bien, mais s'il aura longtemps à vivre. Cependant tout le monde est maître de bien vivre ; nul, de vivre longtemps » (Lettre 22, 17).

  • « Tout art et toute investigation, et pareillement toute action et tout choix tendent vers quelque bien, à ce qu'il semble. Aussi a-t-on déclaré avec raison que le Bien est ce à quoi toutes choses tendent.
    Mais on observe, en fait, une certaine différence entre les fins : les unes consistent dans des activités, et les autres dans certaines oeuvres, distinctes des activités elles-mêmes. Et là où existent certaines fins distinctes des actions, dans ces cas-là, les oeuvres sont par nature supérieures aux activités qui les produisent. [.].
    Si donc il y a, de nos activités, quelque fin que nous souhaitons par elle-même, [.] il est clair que cette fin-là ne saurait être que le bien, le Souverain Bien. ».
    />

  • Comment traverser les épreuves de l'existence? Quelle attitude faut-il avoir vis-à-vis de la souffrance? Qu'est-ce que le bien? Telles étaient les questions auxquelles Épictète tentait de répondre dans ses leçons entièrement orales et qui nous ont été conservées grâce à Flavius Arrien. Auditeur assidu du philosophe stoïcien, qui banni par Domitien, enseignait à Nicopolis, Arrien a mis par écrit, sous la forme d'Entretiens, l'enseignement de son maître.La présente édition regroupe, en quatre volumes les livres des Entretiens qui nous sont parvenus. La riche introduction du tome I rassemble les différents éléments biographiques, concernant Épictète, depuis sa condition d'esclave jusqu'à son exil et à la fondation de son école philosophique. L'oeuvre du philosophe est ensuite présentée en détail et assortie d'une analyse complète du genre littéraire de l'entretien», la fameuse «diatribe» que le mot équivalent en français, au sens de nos jours trop précis, ne saurait suffire à traduire. Des pistes de lecture éclairantes concernant la méthode pédagogique et les principes philosophiques d'Epictète sont proposées au lecteur. L'histoire, très abondante, de la tradition manuscrite est relatée de manière synthétique. Chaque tome est en outre enrichi d'une table des titres des «diatribes» permettant de circuler aisément dans le texte, ainsi que par des notes explicatives.

empty