Bernard Chevallier

  • Le présent ouvrage retrace l'histoire du palais de Saint-Cloud, résidence d'été des rois et des empereurs qui vit défiler les cours européennes et fut incendié durant la guerre de 1870. En filigrane de l'histoire de l'édifice, c'est également celle de la ville de Saint-Cloud qui se dessine.

    Jérôme de Gondi, financier florentin devenu chevalier d'honneur de Marie de Médicis, fait construire le premier château de Saint-Cloud à la fin du XVIe siècle. Henri III y est assassiné et le château voit l'avènement d'Henri IV. D'abord propriété de Monsieur, duc d'Anjou et frère de Louis XIV, le château est ensuite offert à la reine Marie-Antoinette par Louis XVI en 1785. Au XIXe siècle, il est le théâtre de la proclamation de Napoléon 1er comme empereur des Français, puis, en 1852, de l'investiture de Napoléon III par les grands corps de l'État. Le second Empire marque l'âge d'or du palais, Napoléon III et Eugénie y établissant chaque année leur cour, au printemps et à l'automne.

    À partir des vues d'intérieurs de Pierre-Ambroise Richebourg, photographe officiel de la cour de Napoléon III, rassemblées dans un album unique, aujourd'hui propriété du musée des Avelines, le lecteur visite le palais, de salons en galeries, de vestibules en chambres à coucher, de cabinets de travail en salles à manger. Grâce à ce reportage photographique unique, l'auteur de l'ouvrage a retrouvé, pièce après pièce, l'essentiel des objets mobiliers sauvés de l'incendie de 1870 : ils sont pour la plupart conservés dans des collections publiques - Mobilier national, châteaux de Versailles, Fontainebleau ou Compiègne, musée du Louvre. L'ouvrage met ainsi en parallèle des prises de vue contemporaines de ces objets avec leurs représentations sur les photographies de Richebourg et sur des aquarelles d'époque : mobilier Louis XV et Louis XVI, commodes de Boulle, cabinets de laque ou d'ébène, consoles en bois doré, imposant bureau du roi, candélabres, pendules, lustres, bras de lumière, vases en porcelaine de Sèvres ou de Chine, bustes, statues, toiles de maîtres, tapisseries des Gobelins, etc.

    Des photographies de la famille impériale - portraits et scènes privées - viennent en contrepoint de ces fabuleux décors, donnant à l'ouvrage un caractère intimiste, profondément humain.

    130 illustrations.

  • Histoire et légende de l'île la plus célèbre du monde, avec une iconographie exceptionnelle et des textes non moins exceptionnels, de tous les spécialistes reconnus.

  • Aucun souverain de l'histoire des cinq derniers siècles n'a autant voyagé que Napoléon : en France bien sûr, mais aussi dans toute l'Europe et au-delà, de l'Egypte à la Russie, en passant par la Pologne et l'Espagne...
    L'Empereur décide donc de régner et de légiférer à partir de ses différentes résidences. En homme ordonné, il exige que tous ses appartements soient aménagés et organisés selon la même distribution, commande des meubles identiques pour qu'ils soient placés aux mêmes endroits dans les mêmes pièces. " Partout il était chez lui, chez Louis XIV comme chez Philippe II, chez Ivan comme chez Frédéric. " Dans un style vif et alerte où l'érudition ne nuit en rien au plaisir de la lecture, l'auteur évoque les lieux et les travaux que l'Empereur y commanda, mais aussi la vie comme elle s'y déroulait ainsi que tous les moments forts, parfois émouvants, que Napoléon y vécut avec ses proches.
    Un ouvrage passionnant qui vient à point nommé commémorer le bicentenaire du sacre, le 2 décembre 1804.

  • Le chemin du temps

    Bernard Chevallier

    • Persee
    • 14 Août 2015

    Le temps qui ponctue irrémédiablement notre vie est un sujet de méditation essentiel pour chacun d'entre nous. Notre vie s'écoule tel un fleuve. Son rythme régulier s'intensifie successivement en fonction des différents objectifs que l'on se fixe en jours, en semaines ou en années. Mais le temps, c'est aussi celui des siècles, des millénaires et des milliards d'années. Quelle est donc cette machine inéluctable au sein de laquelle nous ne semblons être que des fétus de paille ballottés jusqu'à l'océan de l'éternité ? Ce sont ces réflexions à travers le quotidien, mais aussi notre capacité de porter un regard attentif sur notre univers, que Bernard Chevallier nous propose. C'est aussi un regard intérieur pour voir plus loin et cheminer au-delà de notre espace habituel.

  • À partir des vues d'intérieurs de Pierre-Ambroise Richebourg, photographe officiel de la Cour de Napoléon III, rassemblées dans un album unique appartenant au collectionneur Jean-Denis Serena, Bernard Chevallier a retrouvé, pièce après pièce, l'essentiel des objets mobiliers sauvés de l'incendie de 1870.

    Si l'on connaît l'histoire de l'incendie puis de la démolition de l'ancien palais royal, on ignore en général que ces meubles somptueux, ces objets d'art, ces tableaux sont aujourd'hui pour la plupart dans des collections publiques - Mobilier national, châteaux de Versailles, Fontainebleau ou Compiègne, musée du Louvre... - ou privées. Marc Walter en a réalisé des prises de vue inédites, pour les mettre en relation avec leurs représentations sur les photographies de Richebourg : mobilier Louis XV et Louis XVI, commodes de Boulle, cabinets de laque ou d'ébène, consoles en bois doré, imposant bureau du roi, candélabres, pendules, lustres, bras de lumière, vases en porcelaine de Sèvres ou de Chine, bustes, statues, toiles de maîtres, tapisseries des Gobelins, etc. Ainsi, le lecteur visite le palais, de salon en galerie, de vestibule en chambre à coucher, de cabinet de travail en salle à manger.

    Des photographies anciennes - portraits et scènes privées - de la famille impériale viennent en contrepoint de ces fabuleux décors, donnant à l'ouvrage un caractère intimiste profondément humain. L'iconographie des jardins est elle aussi très variée, mêlant gravures, plans, estampes et photographies contemporaines de Marc Walter.

    Un ouvrage d'exception.

  • Ce livre est issu du colloque qui, les 21 et 22 juin 2018, a accompagné la clôture de la Chaire "Mutations de l'Action Publique et du Droit Public", de Sciences Po Paris. Il a été décidé de consacrer au "Futur du Droit Administratif" le point final de cette expérience de douze ans, au cours de laquelle la Chaire s'est efforcée d'ouvrir la doctrine administrative française aux apports extérieurs et d'analyser les évolutions fortes que subissent les droits administratifs dans ces temps de profonde transformation des instruments de l'action publique. De signatures internationalement très diverses, les contributions reviennent sur ces évolutions et envisagent celles qui se dessinent pour l'avenir à l'aune des tensions et mutations actuelles (numérique, contraintes budgétaires), avec l'espoir de dégager sur le futur du droit administratif quelques idées utiles pour l'analyse académique et peut-être, au-delà, pour le débat public.

    This book is the result of the symposium that, on 21 and 22 June 2018, accompanied the closure of the "Mutations de l'Action Publique et du Droit Public" Chair of Sciences Po Paris. It was decided to devote to the "Future of Administrative Law" the final point of this twelve-year experience, during which the Chair endeavoured to open up French administrative legal scholarship to external inputs and to analyse the major developments affecting administrative laws in these times of profound transformation of the instruments of public action. With authors coming from a diversity of national backgrounds, the contributions review these developments and consider those that are emerging for the future in the light of current tensions and changes (digital, budgetary constraints), with the hope of identifying some ideas on the future of administrative law that could be useful for academic analysis and beyond, perhaps, for the public debate.

  • Si l'impératrice joséphine (1763-1814) n'avait été, comme on l'a longtemps pensé, que légère et dépensière, elle n'aurait sans doute pas connu une destinée aussi exceptionnelle.
    Son parcours résulte de la conjonction d'un moment précis de l'histoire et de la capacité de cette femme à profiter des événements de son temps.
    Joséphine doit sa couronne à ses intrigues habilement menées durant la révolution, à ses contacts établis avec les royalistes et les révolutionnaires, à ses intérêts partagés avec certains milieux financiers. elle la doit aussi à napoléon, bien sûr, mais avant que leurs destins se croisent, elle a parcouru seule un long chemin.
    à la fin de sa vie, après la répudiation, joséphine résiste avec courage à l'adversité. voyageuse, botaniste avertie, diplomate, mère et grand-mère, elle reste digne et émouvante jusqu'au bout.

  • Comment survivent les disparus? Quels sont nos liens avec leurs fantômes? Inspirées par des portraits funéraires trouvés sur des tombes en ruine, les histoires de Dernières Nouvelles imaginent les vies et les morts de ceux qui pourraient être vos aïeux. Ce recueil de courts récits lèvent certains secrets de famille et évoquent l'impuissance ou le talent des individus à exercer leur liberté par-delà la petite et la grande histoire.

  • Grammaire alphabétique de l'italien avec exercices corrigés. Ouvrage idéal pour faire le point et progresser.

  • Cet ouvrage rédigé en italien aborde sous forme de fiches, les aspects institutionnels, historiques, sociaux et culturels (système électoral, médias, religion...) de l'Italie.
    De nombreux encadrés (biographies, dates-clés, données chiffrées, vocabulaire) facilitent l'apprentissage et permettent à l'étudiant de " construire " sa propre culture. Ce guide intéressera principalement les étudiants de licence, LEA et de classes préparatoires. Points forts : Des zooms pour retenir l'essentiel ; Des fiches claires et accessibles ; Des encadrés de vocabulaire pour faciliter la compréhension.

  • Vous voulez vous exprimer efficacement en italien ? vous désirez préparer votre prochain séjour ; une intervention orale ; un entretien ? vous avez besoin d'expressions réellement utiles au quotidien ? vous désirez exprimer vos impressions, vos opinions ? comunicatore est fait pour vous ! vous y trouverez les outils indispensables pour affronter les situations les plus courantes de la vie quotidienne en italie, dans une langue à la fois simple, actuelle et directe.

  • Supportage des appareils. Supportage des tuyauteries. Effort sur la paroi des appareils à pression. Les échanges thermiques. La corrosion dans les appareils à pression et dans les tuyauteries industrielles. Les produits et leur normalisation. La fabrication des appareils à pression. Les contrôles. La robinetterie. La réglementation.

  • 21 séquences pour s'initier aux principaux aspects de la langue italienne parlée grâce : au vocabulaire simple, mis en situation dans de courts dialogues, à l'exposition d'un ou deux points de grammaire par séquence, aux exercices corrigés, aux expressions utiles en toutes circonstances.
    Public : Toute personne souhaitant s'initier l'italien d'aujourd'hui ou faire le point sur ses connaissances. Objectif : permettre, en 15 minutes par jour de parler en italien, d'aborder une conversation simple, de connaître les bases nécessaires à la poursuite de l'apprentissage de la langue de Dante.

empty