Delphine Pinasa

  • Objet artisanal par excellence, le costume de scène prend vie sous nos yeux grâce à la passion d'artisans aux savoir-faire internationalement reconnus.
    Véritable guide du costume de scène, cet ouvrage présente les nombreux corps de métiers qui interviennent dans la chaîne de fabrication : du projet aux contraintes et spécificités de l'artiste et de sa prestation, des chapeaux aux chaussures, des bijoux aux armures, des plumes aux perruques, des broderies aux teintures...
    Découvrez les métiers d'excellence des ateliers qui oeuvrent dans l'ombre des coulisses des plus grands spectacles !

  • L'Opéra Comique est l'une des trois plus anciennes institutions théâtrales de France avec l'Opéra de Paris et la Comédie-Française.
    Ouvert au public en février 1715, à la fin du règne de Louis XIV, le jeune Opéra Comique a si bien développé sa formule de spectacle associant comédie et chant qu'il est devenu, dès 1762, une institution officielle de premier plan.
    A la fois unique et mondialement apprécié, il est associé depuis le Siècle des Lumières à l'esprit même de la culture française.

  • Un ouvrage qui accompagne l'exposition organisée au Centre national du costume de scène autour de près de deux cent cinquante costumes et accessoires portés par les plus grandes interprètes de la scène française, chanteuses d'opéra, actrices mais également de meneuse de revues ou stars de la chanson parmi lesquelles : Maria Callas, Régine Crespin, Natalie Dessay, Renée Fleming, Jessye Norman ou bien Sarah Bernhardt, Zizi Jeanmaire et Dalida.
    Le livre présente chacune des interprètes en évoquant brièvement sa carrière et donne des informations complémentaires sur le rôle, le costume de l'artiste et sa production. Abondamment illustré par des photographies de costumes et d'accessoires de scène et des maquettes, c'est une précieuse source d'informations sur l'univers de la haute couture et du spectacle. Textes de fond et billets d'humeur de figures incontestables : Maurizio Galante, Christian Lacroix, Henry-Jean Servat, Frank Sorbier, entretiens avec certains des artistes complètent de façon ludique un ensemble unique et inédit, qui s'adresse aussi bien aux passionnés des arts du spectacle qu'aux amateurs de mode.

  • Le Palais Garnier est une oeuvre totale, immense, un espace impressionnant dédié à l'éphémère de la musique, de la danse et du décor scénique où l'architecture le dispute à la peinture, à la sculpture et aux arts décoratifs : autrement dit, un chef- d'oeuvre.

    Cette prouesse technique et artistique est la performance d'un architecte de génie qui a su créer un temple révolutionnaire dans la modernité de sa structure, tout autant qu'un édifice fastueux où la pierre s'associe à la richesse des matériaux : l'or, le marbre, le bronze, la mosaïque, le cristal, la soie et le velours...

    Pour redécouvrir cet opéra au style inimitable, où la Renaissance italienne s'adjoint le souffle puissant du baroque, il fallait l'oeil d'un photographe attiré par la somptuosité des matières, par l'incroyable diversité des stucs, et qui mette en valeur mille détails méconnus, afin qu'éclate la démesure artistique, magique, de ce palais du XIXe siècle.

    Environ 450 illustrations en couleurs.
    Relié plein papier pelliculé, fer à dorer.
    Sous étui rigide illustré.
    Tirage limité à 1 700 exemplaires.

  • La chanson et la pop française appartiennent à une catégorie spécifique des arts du spectacle vivant. Conjuguant spécificités de la scène et choix esthétiques, le costume du chanteur - musicien participe pleinement à l'élaboration de son personnage, devenant parfois synonyme de son identité et de son identification auprès du public, allant dans certains cas, jusqu'à devenir un objet mythique voire fétichiste ... Seul ou accompagné d'une groupe, le chanteur n'est pas un interprète comme les autres, se produisant aussi bien sur des trétaux (ou troittoirs) de la rue, faisant la gloire et le succès de salles de spectacle et de music-hall. animant les plateaux de la télévision lors d'émissions grand public annonçant les programmes télévisés d'aujourd'hui, captivant des foules de plusieurs milliers de spectateurs dans des salles de concerts à l'occasion de véritables show aussi élaborés qu'un spectacle lyrique!
    Du canotier de Maurice Chavalier aux robes en strass de Mistinguett, des costumes dessinés pas Jean-Denis Malcl ès pour les Frères Jacques aux robes noires d'Edith Piaf ou de Barbara, des vestes et tenues pailletés, véritables boules à facettes qui resplendissent sur scène, portés par Cloclo et ses clodettes, aux blousons noirs frangés de Johnny Halliday, des silhouettes «total look» de Mathieu Chedid, transfiguré sur scène en personnage fantastique sous les traits de «M», aux vêtements extravageants et haute couture signés de Jean-Paul Gaultier pour Mylène Farmer, sans oublier Is Dafts Punk dissimulant leurs visages sous des casques de moto, l'exposition se proposera de raconter sous le prisme des costumes et clôturera l'année du lOe anniversaire du CNCS en célé- brant cet art populaire par excellence.

empty