George Marcel

  • Après les artistes et les musiciens, ce sont les auteurs qui sont mis à l'honneur dans ce jeu de 52 cartes à l'effigie d'autant de grands écrivains de la scène littéraire internationale.

  • L'EUCHARISTIE est au centre même du dogme chrétien : elle eSt par excellence « le mystère de foi », comme dit le prêtre sur le pain et le vin qu'il change au corps et au sang de Jésus-Christ. Parmi les sacrements de l'Eglise, elle brille incomparablement radieuse, au premier rang. Elle l'emporte sur tous les autres parce qu'elle ne renferme pas seulement la grâce comme eux, mais encore l'Auteur de la Grâce, lui-même, Notre Seigneur Jésus-Christ. Aussi, est-ce, par excellence, le sacrement de l'amour infini de Dieu pour nous.
    L'Eucharistie est la plus sublime réalisation de la Toute-Puissance et de l'Amour infini. Jésus a mis là tout son amour. Il s'est mis tout lui-même. Saint Augustin disait: « Dieu peut tout et n'a pas pu nous donner plus. Dieu sait tout et n'a pas su nous donner mieux. Dieu possède tout et n'a pas eu à nous donner davantage. » L'Eucharistie est le dernier mot de l'Amour.

  • Anglais Match a track

    George Marcel

    25 cartes de traces d'animaux à rapprocher de leur propriétaire sous forme de mémo.

  • Le swahili est une langue bantoue parlée en Afrique de l'Est par plus de cent millions de locuteurs. Il est constitué de plusieurs dialectes anciens (kipemba, kilamu, kiunguja...) mais aussi de plus récents (sheng, swahili de Lubumbashi).

    La présente étude porte sur l'un de ces dialectes récents, apparu durant la colonisation belge en République Démocratique du Congo, à savoir le swahili de Lubumbashi. C'est un parler linguistiquement autonome et stable - même s'il fait preuve d'une relative flexibilité - qui demeure indiscutablement dans la sphère swahili. Il est porteur d'une littérature orale (épopées, mythes, fables, chants, contes, légendes) et de nombreuses créations culturelles et artistiques, notamment théâtrales.

    L'objectif de l'ouvrage est de décrire cette langue dans ses grandes lignes, de mettre en avant sa richesse et sa vitalité ainsi que ses spécificités par rapport au swahili d'Afrique de l'Est. Un volet sociolinguistique et historique montre aussi le rôle qu'elle tient dans la construction de l'identité lushoise. Le tout est illustré par quelques textes et par un important lexique.

  • DEUX HOMMES FACE A FACE :
    L'un et l'autre nés en 1921.
    L'un et l'autre catholiques militants.
    L'un et l'autre journalistes professionnels.
    L'un et l'autre ayant mis la question sociale au centre de leurs recherches.
    L'un et l'autre tendant à une incarnation concrète en ce domaine.
    L'un et l'autre dirigeant deux journaux catholiques qui apportent les deux visions, peut-être les plus divergentes, mais sans aucun doute les plus marquantes du catholicisme français actuel.
    L'un formé essentiellement dans les mouvements d'action catholique, l'autre de formation universitaire.
    L'un concevant que les options temporelles au sein de l'Église sont libres, l'autre considérant que la doctrine sociale apporte une lumière indispensable pour orienter l'action.
    L'un ayant fait choix de la voie socialiste, l'autre ayant consacré son action à la promotion des corps intermédiaires dans la vie sociale.
    Très différents donc, mais très semblables aussi par une commune passion pour le dialogue viril et une même satisfaction aussi bien lorsqu'il s'agit de constater des points d'accord que d'affirmer des divergences.
    Entre ces deux hommes allant jusqu'au fond de leur pensée pour débattre du sens et des chances du Socialisme, l'affrontement devait être, de façon inévitable, totalement clair, totalement loyal et pleinement révélateur.
    Révélateur de quoi?

    Georges Montaron.
    Dirigeant national de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne de 1940 à 1947 ; a fait partie, pendant la guerre, des Jeunes Chrétiens Combattants et des Équipes Clandestines de diffusion des Cahiers du Témoignage Chrétien ; depuis 1948 est directeur de Témoignage Chrétien.

    Marcel Clément.
    Licencié en Philosophie et en Droit, docteur en Sciences économiques ; professeur à l'Université de Montréal de 1947 à 1962 ; depuis 1962 est rédacteur en chef de l'Homme Nouveau.

  • Comprendre le rôle que joue la finance dans les économies et sociétés d'aujourd'hui, tel est l'enjeu de cet ouvrage. Qu'il s'agisse de la vie quotidienne (ses finances personnelles,) ou des enjeux nationaux et internationaux, ce «Tour de la finance» décrypte en 11 étapes les rouages de la finance, avec de nombreux exemples et rappels, illustrés de photos et schémas, pour nous permettre de répondre aux nombreuses questions que nous nous posons : Quelles sont les différentes institutions financières et quelle place ont-elles ? La montée de l'endettement public peut-elle être enrayée ? Qu'est-ce qu'un hedge fund par rapport à un fonds de pension ? Comment gérer son épargne ? Comment les entreprises se financent-elles ? Que recouvre la mondialisation de la finance ? Quelles grandes crises y a-t-il eu par le passé ? Quels sont les schémas de sortie de cette crise ? Où va la finance ?...Une bonne compréhension du monde de la finance - souvent perçu comme complexe, voire abscons - est une nécessité à la fois personnelle et citoyenne en ce début de 21e siècle.

  • Les médecins du Bas-Canada, tant francophones qu´anglophones, ont joué un rôle capital lors des Rébellions de 1837 et 1838. Côtoyant à la fois le peuple et le pouvoir en place, ils étaient à même de constater et de subir les décisions injustes des autorités coloniales. Leur patriotisme engagé, leurs revendications et leur présence à la tête du mouvement rebelle ont été quelques-uns des éléments déclencheurs des hostilités.Marcel Rheault et Georges Aubin ont voulu mettre en évidence les actions courageuses de ces disciples d´Esculape. Les auteurs repassent d´abord les étapes de l´organisation de la médecine depuis la défaite des plaines d´Abraham jusqu´à la période préinsurrectionnelle. Ils tentent ensuite de comprendre la mentalité des médecins de l´époque, leur action politique et leur influence sur leurs compatriotes.L´ouvrage est complété par une biographie de chacun des médecins patriotes qui tient compte surtout de leurs actions lors des événements.

empty