Kate Atkinson

  • Teddy a vingt ans lorsqu'il s'enrôle en 1940 comme pilote de bombardier dans la Royal Air Force. Vite promu commandant, il va connaître avec son équipage quatre années d'horreur et d'héroïsme où chaque mission risque d'être la dernière. Alors qu'il s'était résigné à mourir au combat, il va pourtant vivre, obsédé par l'idée de ne plus faire de mal à personne.
    Passant avec virtuosité du futur au passé, du rire aux larmes, Kate Atkinson signe un roman brillant et vertigineux. Tout comme Une vie après l'autre, premier volet de son diptyque consacré à la Seconde Guerre mondiale, L'homme est un dieu en ruine a été numéro un des ventes des deux côtés de l'Atlantique et a remporté le Costa Novel Award.Une réussite éclatante. On quitte Teddy à regret, ému au possible et ébloui par la force d'une romancière au sommet de son art. Alexandre Fillon, L'Express.Kate Atkinson joue avec le temps, jusqu'à en remettre en question la réalité. Emmanuelle Giuliani, La Croix. Traduit de l'anglais (Grande-Bretagne) par Sophie Aslanides.

  • 11 février 1910 : Ursula Todd naît et meurt aussitôt.
    11 février 1910 : Ursula Todd naît et meurt, quelques minutes plus tard, le cordon ombilical enroulé autour du cou.
    11 février 1910 : Ursula Todd naît le cordon ombilical menace de l'étouffer, mais Ursula survit.
    Ursula naîtra et mourra de nombreuses fois encore à cinq ans, noyée ; à douze ans, dans un accident domestique ; ou encore à vingt ans, dans un café de Munich, juste après avoir tiré sur Adolf Hitler et changé ainsi, peut-être, la face du monde...
      Démiurge, « grand horloger » romanesque, Kate Atkinson déplace ses pions avec maestria mais, avant tout, s'interroge sur cette infinité de petits riens qui jalonnent la folle aventure de la vie. Emmanuelle Giuliani, La Croix.

    /> Trépidant, imaginatif et plein d'entrain. Christine Ferniot, Lire.

    Une conteuse surdouée. Christophe Mercier, Le Figaro littéraire.

    Prix Costa.

  • Un détective privé enquête à Cambridge sur des affaires criminelles dont le mystère n'a jamais été éclairci. Il doit remonter à des événements antérieurs, souvent très lointains, pour suivre les traces de la mystérieuse « souris bleue ». Les intrigues sont situées dans des milieux sociaux très divers, allant de la classe ouvrière à la gentry. Les drames les plus poignants alternent avec les épisodes désopilants. On retrouve le regard caustique de Kate Atkinson sur notre monde moderne, la télévision et la « néfaste food », entre autres. Anticipations et retours en arrière tiennent le lecteur en haleine. Les maux de notre société, loeamour parental avec ses excès et ses carences sont dépeints avec une étonnante âpreté de ton.
    /> « C'est son meilleur livre à ce jouroe Un roman policier littéraire d'une extraordinaire complexité, profondément émouvant, qui m'a fait sangloter mais aussi pouffer de rire. C'est le genre de roman qu'on a envie de relire immédiatement après l'avoir fini. »
    Jacqueline Wilson, The Guardian.
    « Son « réalisme fantastique » fait rire à gorge déployée. » Isabelle Lortholary, Elle.
    « Atkinson a bien mesuré et exprimé cette évidence : « Il y a tant d'histoires à raconter et si peu de temps. » Il ne faut pas s'y tromper : le sentiment de cette urgence est le propre des meilleurs écrivains. »
    Frédéric Vitoux, Le Nouvel Observateur.
    « Une des oeuvres vraiment originales de la littérature anglaise d'aujourd'hui. »
    Christophe Mercier, Le Point.
    « Ses romans ont le pouvoir des charmeurs de serpents : son univers singulier hypnotise dès les premières lignes. »
    Marie-Laure Delorme, Le Journal du Dimanche.

  • Kate Atkinson Dans les coulisses du musée Dès l'instant précis de sa conception, une nuit de 1951, la petite Ruby Lennox a commencé à voir, à comprendre, à sentir. En particulier, elle sait qu'on se serait bien passé d'elle.
    Et la voilà qui entreprend de nous raconter, avec un humour et une lucidité féroces, dévastateurs, son histoire, celle de ses parents, George et Bunty, petits boutiquiers d'York, de ses soeurs, de toute une famille anglaise moyenne - mais assurément pas ordinaire.
    Mieux encore : Ruby remonte dans le passé. Si bien qu'à l'Angleterre des années cinquante et soixante se mêlent les images de tout le xxe siècle, des deux guerres mondiales qui ont bouleversé des destinées.
    Dès sa parution en Angleterre, ce premier roman de Kate Atkinson a été salué comme un chef-d'oeuvre, pour la subtilité de sa construction, la verve irrésistible de son écriture. Il a obtenu le prix Whitbread 1996, battant au dernier tour Salman Rushdie. En France, la rédaction de Lire l'a élu meilleur livre de l'année.

    Ironique et jubilatoire, chef-d'oeuvre de férocité domestique. Disons de Kate Atkinson qu'elle descend en droite ligne de la grande Jane Austen et des soeurs Brontë.

    Anne Pons, L'Express.

  • Jackson Brodie s'est installé dans un village en bord de mer dans le Yorkshire du Nord. Selon le bon vouloir de son ancienne compagne Julia, il jouit par intermittence de la présence de son fils Nathan, un adolescent boudeur, et de la vieille chienne Dido. Si le décor est pittoresque, en coulisses de sinistres desseins se trament.
    Pour le compte d'une épouse soupçonneuse, Jackson doit rassembler les preuves de l'infidélité de son mari. Cette mission paraît plutôt simple, mais la rencontre avec un homme désespéré au sommet d'une falaise va l'impliquer dans une sombre affaire.
    Vieux secrets et nouveaux mensonges se mêlent dans ce roman époustouflant, par l'un des écrivains les plus éblouissants et surprenants de notre époque.

  • Transcription

    Kate Atkinson

  • Hantée par la disparition de sa mère Eliza, négligée par un père revenu du bout du monde avec une nouvelle épouse, Isobel Fairfax est douée (ou affligée ?) d'une faculté exceptionnelle : circuler à son gré dans le temps, pour explorer une tranche du passé ou entrouvrir une porte sur l'avenir.

    Ainsi va-t-elle remonter à l'époque où ses ancêtres, contemporains de Shakespeare, étaient les seigneurs du pays environnant, puis reparcourir la longue décadence qui mène à son épicier de père. Et aux multiples secrets, dérisoires ou tragiques, qui sont le lot de toutes les familles... Isobel n'aurait-elle pas préféré ignorer ce qu'il lui sera donné de découvrir ?

    Après Dans les coulisses du musée, lauréat du prix Whitbread en Grande-Bretagne, sacré par le magazine Lire " Meilleur roman de l'année 1996 ", Kate Atkinson nous entraîne une fois encore dans un irrésistible galop romanesque, à la fois saga familiale et enquête policière.



    Drôle, malin, émouvant, doté d'une sorte d'ébriété en constante effervescence, ce livre ensorcelé illustre bien que Kate Atkinson est la charmante diablesse du roman britannique d'aujourd'hui.
    Jacques de Decker, Le Soir Miss Atkinson se montre d'une intelligence diabolique. Elle est émeut et amuse... Elle est d'une prodigalité phénoménale dans ses histoires, ses personnages, ses fantasmagories.
    Frédéric Vitoux, Le Nouvel Observateur

  • BIG SKY

    Kate Atkinson

  • Leeds dans le Yorkshire.
    Une journée ordinaire s'annonce pour Tracy Waterhouse, chef de la sécurité dans un centre commercial. Jusqu'à ce qu'elle fasse un curieux achat, qui va bouleverser sa vie... Rebondissements et fausses pistes abondent dans ce roman qui empoigne le lecteur dès la première page et le tient en haleine jusqu'à la fin. Des années 1975 à aujourd'hui, Kate Atkinson nous plonge dans un univers d'un réalisme cru - tueurs en série, prostituées assassinées, enfants enlevés, policiers véreux - mais à sa sauce : c'est drôle, truffé de jeux de mots et d'allusions littéraires.
    Parti tôt, pris mon chien confirme, s'il en était besoin, que Kate Atkinson est un des grands écrivains de notre temps.

  • Whitbread Book of the Year, 1995. Ruby was born while her father was in the pub. Her mother, Bunty, had never wanted to marry him, and dreamt of being swept off to America by a romantic hero, but instead, was stuck in a flat with her three children. This is the family's story.

  • Anglais Life after life

    Kate Atkinson

    WINNER OF THE COSTA NOVEL AWARD What if you had the chance to live your life again and again, until you finally got it right?



    During a snowstorm in England in 1910, a baby is born and dies before she can take her first breath.



    During a snowstorm in England in 1910, the same baby is born and lives to tell the tale.



    What if there were second chances? And third chances? In fact an infinite number of chances to live your life? Would you eventually be able to save the world from its own inevitable destiny? And would you even want to?



    Life After Life follows Ursula Todd as she lives through the turbulent events of the last century again and again. With wit and compassion, Kate Atkinson finds warmth even in life's bleakest moments, and shows an extraordinary ability to evoke the past. Here she is at her most profound and inventive, in a novel that celebrates the best and worst of ourselves.

  • Anglais A God in Ruins

    Kate Atkinson

    A God in Ruins relates the life of Teddy Todd - would-be poet, heroic World War II bomber pilot, husband, father, and grandfather - as he navigates the perils and progress of the 20th century. For all Teddy endures in battle, his greatest challenge will be to face living in a future he never expected to have. This gripping, often deliriously funny yet emotionally devastating book looks at war - that great fall of Man from grace - and the effect it has, not only on those who live through it, but on the lives of the subsequent generations. It is also about the infinite magic of fiction. Those who loved the bestselling Life After Life will recognise Teddy as Ursula Todd s adored younger brother - but for those who have not read it, A God in Ruins stands fully on its own. Few will dispute that it proves once again that Kate Atkinson is one of the most exceptional novelists of our age

  • Anglais CASE HISTORIES

    Kate Atkinson

    Cambridge is sweltering, during an unusually hot summer. Jackson Brodie, former police inspector turned private investigator, has never felt at home in Cambridge, and has a failed marriage to prove it. Surrounded by death, intrigue and misfortune, he attempts to unravel three case histories and begins to realise that everything is connected.

  • Modern fictionIn rural Devon, Joanna Mason witnesses an appalling crime, and 30 years later, the man convicted is released from prison. Meanwhile, a GP goes missing but no one seems concerned except his babysitter, and the Detective Chief Inspector searches for another missing person, little knowing that her old friend is about to be killed. 'An exhilarating read. Her wry humour, sharp eye for quirks of human behaviour and subtle characterisation are a constant joy' Daily Mail

  • D'un mini-thriller à l'humour grinçant et plein de fantaisie (Affaires de coeur) à Dieu qui décide de revoir sa copie étant donné ce que l'homme a fait depuis sa création (Genèse), en passant par une vision glaçante de ce que donnerait l'application de la charia en Ecosse (La guerre contre les femmes).
    Recueil de nouvelles plus mordant que jamais, et où le rire fait pleurer aux larmes !

  • Anglais One good turn

    Kate Atkinson

    It is the Edinburgh Festival. People queuing for a lunchtime show witness a road-rage incident - an incident which changes the lives of everyone involved. Jackson Brodie, ex-army, ex-police, ex-private detective, is also an innocent bystander - until he becomes a suspect.

  • On a peat and heather island off the west coast of Scotland, Effie and her mother Nora take refuge in the large mouldering house of their ancestors and tell each other stories.Nora, at first, recounts nothing that Effie really wants to hear, like who her father was - variously Jimmy, Jack, or Ernie.

    Effie tells of her life at college in Dundee, the land of cakes and William Wallace, where she lives in a lethargic relationship with Bob, a student who never goes to lectures, seldom gets out of bed, and to whom the Klingons are as real as the French and the Germans (more real than the Luxemburgers).But strange things are happening. Why is Effie being followed?Is someone killing the old people? And where is the mysterious yellow dog?

  • Modern fiction/Short storiesThe first short story collection from the bestselling author of Emotionally Weird and Behind the Scenes of the Museum.

  • Anglais Human croquet

    Kate Atkinson

    Once it had been the great forest of Lythe - a vast and impenetrable thicket of green.And here, in the beginning, lived the Fairfaxes, grandly, at Fairfax Manor, visited once by the great Gloriana herself.

    But over the centuries the forest had been destroyed, replaced by Streets of Trees.The Fairfaxes have dwindled too; now they live in 'Arden' at the end of Hawthorne Close and are hardly a family at all.

    But Isobel Fairfax, who drops into pockets of time and out again, knows about the past. She is sixteen and waiting for the return of her mother - the thin, dangerous Eliza with her scent of nicotine, Arpège and sex, whose disappearance is part of the mystery that still remains at the heart of the forest.

  • 1970. Une nuit de canicule, Olivia, 3 ans, et "Souris Bleue", son doudou en tissu éponge, disparaissent. Trente-quatre ans plus tard, Julia et Amélia découvrent Souris Bleue dans le bureau de leur père qui vient de mourir. Retrouver ce qui est arrivé à leur petite soeur cette nuit-là, c'est la mission qu'elles confient à Jackson Brodie. Brodie, la quarantaine, est un détective privé atypique. Il a longtemps fait partie de la police de Cambridge, avant de la quitter, de se fâcher avec sa femme et de divorcer... Les affaires criminelles qu'il accepte de prendre en charge se déroulent dans les milieux les plus divers, de la classe ouvrière à la gentry. Avec brio et un humour sans égal, Kate Atkinson lance son détective sur plusieurs enquêtes et entremêle les intrigues. Les drames les plus poignants alternent avec les épisodes désopilants, dans lesquels le regard caustique de l'écrivain sur notre monde moderne fait merveille. Suspens, comédie noire, satire de la vie britannique contemporaine, tous les ingrédients sont là pour tenir le lecteur en haleine jusqu'aux dernières pages. Les livres qui ont inspiré la série télévisée sur France 3

  • Kate Atkinson Sous l'aile du bizarre Sur une île désolée de la côte écossaise, Euphemie, dite Effie, fait à sa mère Nora le récit de sa vie d'étudiante à l'université de Dundee, tout en la pressant de questions sur ses véritables origines. A une chronique familiale insolite et mouvementée, dont les zones d'ombre se font de plus en plus inquiétantes, répond la réjouissante peinture d'une université des années 70, avec ses professeurs pompeusement monomanes et ses étudiants ignares et abouliques.
    Mais dans le récit d'Effie comme dans celui de Nora, le mystère est toujours présent et les questions se bousculent. Quelle est la femme mystérieuse qui suit pas à pas Effie dans la nuit hivernale de Dundee ? Pourquoi un détective privé nommé Chick apparaît-il toujours à point nommé ? Qu'est devenu le chien jaune aussi vite disparu qu'apparu oe La romancière de Dans les coulisses du musée, couronné par Lire meilleur livre de l'année 1996, emboîte à plaisir les intrigues, joue avec l'espace et le temps, sans jamais cesser de nous captiver.
    Son « réalisme fantastique » fait rire à gorge déployée.
    Isabelle Lortholary, Elle.
    Une virtuosité sans égal... Le génie de la caricature... Un régal.
    Frédéric Vitoux, L'Observateur.
    Un véritable feu d'artifice de malice et de fantaisie.
    Christine Rousseau, Le Monde.
    Un festival de cocasserie doublé d'un remarquable exercice de funambulisme littéraire. La Totale.
    André Clavel, L'Express.

empty