Marc Walter

  • American odyssey

    Marc Walter

    De l'Atlantique au Pacifique, des Rocheuses au tropique du Cancer, les paysages qu'offre l'Amérique du Nord sont aussi vastes que variés. Lacs aussi grands que des mers, forêts se dressant vers le ciel, plaines balayées par le vent, déserts brûlants, prodigieuses cascades, marais mystérieux, gigantesques rapides, canyon légendaire- la liste des caractéristiques naturelles du continent américain surprend autant qu'elle émerveille.

    Cet ensemble de photochromes et de cartes postales Phostint de la collection privée de Marc Walter a été produit, en couleur, par la Detroit Photographic Company entre 1888 et 1924. Il montre les paysages vastes et variés d'Amérique du Nord dans toute leur splendeur, ainsi que leurs habitants - Amérindiens, Afro-Américains, immigrants, cow-boys et chercheurs d'or. Des lieux mythiques tels que les saloons du Far West, les Chinatowns de New York et de San Francisco, ou encore Coney Island ou Atlantic City complètent ce panorama du siècle dernier.

    Grâce à un procédé photolithographique précédant de près de vingt ans l'autochrome, ces images ont permis au public de voir pour la première fois des photographies en couleur. Dégageant une impression de découverte et d'aventure, elles offrent un fabuleux voyage à travers l'Amérique du passé.

  • Voyages à Paris

    Marc Walter

    • Chene
    • 26 Novembre 2008

    Neuvième volume de la collection voyages, ce livre invite à la découverte de paris, la ville la plus visitée au monde, hier comme aujourd'hui. a travers 5 chapitres, le lecteur traverse tous les arrondissements de paris, et voyage dans le paris populaire avec ses quartiers typiques, comme montmartre, ménilmontant, ses bars, ses cafés, ses fêtes foraines, ses bals (tabarin à pigalle, balajo à bastille), ses marchés (marchés aux puces); dans le paris chic, le paris des beaux quartiers, avec son architecture haussmanienne, ses grands hôtels et palaces (crillon, georges v, meurice...) ses places, ses avenues et ses boutiques luxueuses (place vendôme, place de la madeleine, avenue des champs elysées...), et ses restaurants réputés (maxim's, restaurant de la cascade à boulogne...); dans le paris rive gauche et son effervescence littéraire et artistique symbolisée par des cafés et des restaurants devenus mythiques (la coupole, les deux-magots, la brasserie lipp...), les hauts lieux de saint-germain-des-prés et de montparnasse, les bouquinistes, les caves de jazz...;sans oublier le paris historique ou coeur de paris (notre-dame, le louvre, le marais, etc) et le paris qui brille avec ses places illuminées comme la place de la concorde, ses cabarets (moulin rouge, folies bergères, etc). cette traversée riche et exceptionnelle se compose de photographies anciennes et contemporaines, de documents d'archive et de fac-similés de l'office du tourisme...ces images sont accompagnés de commentaires de voyageurs du monde entier, car c'est le monde entier qui s'est donné rendez-vous à paris...un voyage à long terme à travers les portraits, le temps et l'espace pour découvrir paris, des débuts de photographie à nos jours.

  • Voyages en Amérique du Nord

    Marc Walter

    • Chene
    • 8 Octobre 2008

    Huitième volume de la collection voyages, ce livre invite à la découverte du continent nord-américain. cinq itinéraires emmènent le lecteur de la vieille côte est aux rocheuses, au légendaire ouest sauvage: de new york aux chutes du niagara, de boston à miami par atlantic city, virginia, les carolines et la géorgie, de chigaco à san francisco et los angeles en passant par denver, salt lake city et le grand canyon, par l'union des chemins de fer du pacifique et les célébres routes 6 et 66 ; de baltimore à saint-louis, en passant par la région des grands lacs, puis par la nouvelle orléans sur la rivière du mississippi ; de seatlle à santa barbara, en prenant le temps de visiter yosemite, mariposa, death valley et las vegas ; le québec et toronto, vancouver et le transcanada. cette riche expédition exceptionnellement illustrée se compose de photographies vieilles et contemporaines, de documents d'archives et de fac-similés de l'office de tourisme, accompagnées de citations de voyageurs comme jack kerouac, jim harrison, hemingway aussi bien que chateaubriand, huysmans, paul morand, stefan zweig... un voyage à long terme qui ressemble à une promenade par l'espace et le temps et peint l'amérique depuis le début de la photographie à maintenant.

  • Style empire

    Marc Walter

    Premier titre d'une collection consacrée aux Arts décoratifs, " Style Empire " n'est ni une grammaire de style, ni un précis de décoration, ni un catalogue pour collectionneurs en mal de références...
    C'est un bel ouvrage résolument novateur destiné à un large public, dans lequel textes et images sont traités séparément et sur des papiers différents, et qui met en scène la beauté, la rareté, la spécificité des objets qu'il donne à découvrir. Les principaux arts décoratifs sont évoqués à partir du matériau qui les caractérise : le bronze, le verre et le cristal, les textiles, la porcelaine, etc. Chaque texte, écrit par un conservateur ou un auteur spécialisé, précède son cahier photographique.
    Toutes les photographies sont des prises de vues originales inédites, réalisées pour l'ouvrage par le même photographe. L'accent est mis résolument sur le détail, les matières, la richesse des décors, loin de l'académisme et de la représentation convenue. Tous ceux qui s'intéressent à leur patrimoine trouveront ici de quoi satisfaire leur curiosité et leur sens artistique. Avec, en prime, quelques jolies surprises glanées au fil des pages : objets rarement exposés, jamais encore photographiés, bijoux sortis du coffre pour la première fois, étoffes rares, décors conservés " dans leur jus "...
    " Style Empire ", un livre original et surprenant, un autre regard sur quinze années de magnificence.

  • Voyages en france

    Marc Walter

    Périple à travers le temps - un temps où l'on voyageait en France pour son plaisir -, ce livre propose un voyage en images et en littérature à travers la France des vapeurs sur les fleuves, celle des premiers chemins de fer et des débuts de l'automobile.
    La France est alors un pays en pleine mutation qui, de la monarchie de Juillet au Second Empire et à la Troisième République, restaure ses monuments, ses villes et ses sites naturels pour mettre en valeur son patrimoine et s'ouvrir au tourisme. Les Expositions universelles, La Belle Époque consacrent les temps modernes, plus personne ne s'enfuit devant les locomotives ( !), et les « fous du volant » sillonnent les nouvelles routes. Les compagnies ferroviaires proposent des voyages de plus en plus rapides et confortables. Grands hôtels et casinos accueillent une clientèle étrangère de plus en plus nombreuse. Après la Côte Normande et la Côte basque, la Côte d'Azur attire une nouvelle génération de voyageurs ; à la fin de la Première Guerre mondiale, beaucoup sont Américains. Les années vingt voient aussi le développement des stations hivernales des Alpes, Chamonix ou Megève.
    Paris, la ville au monde la plus visitée aujourd'hui encore, dévoile ses multiples facettes : le " nouveau " Montmartre, Montparnasse et Saint-Germain des Années folles, les quais, les grands boulevards, les Champs-Élysées.
    " À d'autres temps, les grands voyages à travers le monde, au dos des chameaux sur des selles turques, ou sous le tendelet des éléphants. Aujourd'hui, sans trop quitter le coin de la cheminée [...], on s'en va, sac au dos, courir les champs pour coucher dans les auberges dans de grands lits à baldaquin, pour écouter les oiseaux sous les arbres quand il a plu et pour voir, le dimanche, les paysannes sous le proche des églises... ". Gustave Flaubert, 1er mai 1847.

  • " Dans ce siècle de vapeur et d'électricité, tout change, tout se transforme, même les localités. Avant que le progrès ait complètement achevé son oeuvre destructrice [...], nous avons voulu fixer [le présent] dans une série de vues photographiques que nous offrons à nos lecteurs. " Ainsi le fils du photographe Félix Bonfils préfaçait-il, en 1900, un album photographique sur la Syrie, le Liban et la Palestine. La même année, à l'Exposition universelle de Paris, le Zurichois Orell Füssli présentait ses " photochromes ", premières images en couleurs de ce monde finissant et remportait un premier prix. A mi-chemin entre lithographie et photographie, le procédé photochrom était le fruit de dix ans de recherches. Il consistait à " reporter directement, au moyen d'un négatif unique, les originaux de tout genre sur les pierres lithographiques [...] rendues sensibles à la lumière ; et à fixer et à développer ces images sur autant de pierres que nécessaire en vue de l'impression de l'original en couleurs. " Ces images, qui émerveillèrent leurs contemporains, ont été diffusées en Europe (dès 1889) et en Amérique (1898) jusqu'au début des années 1920. Nous les avons tant aimées que nous en avons fait un livre. Elles couvrent le monde entier, leur fraîcheur, leur naïveté, leur réalisme aussi en font des témoins uniques de leur époque. Une époque pour nous révolue et qui renaît, là, sous nos yeux, dans le bleu pâle d'un ciel à l'aube, le bleu cru de la mer sous le soleil, le vert tendre d'une prairie alpine ; et le rouge éclatant des magnolias en fleurs, les ors d'une église byzantine, la tunique brodée d'un berger des Balkans, la mousseline immaculée du voile d'une danseuse turque... Un monde en couleurs, un rêve en couleurs.

  • Entre la guerre franco-prussienne et la Première Guerre mondiale, la Belle Époque fut pour la France un temps béni de paix et de prospérité. Les auteurs reconnus Sabine Arqué et Marc Walter ont composé ce recueil format XXL qui réunit quelque 800 photographies, cartes postales, affiches et photochromes d'époque. De la grandiose Exposition universelle à Paris à la lumière dorée de la Côte d'Azur, il offre une plongée dans une ère teintée d'optimisme et pleine d'espoir.

  • Il était une fois en Amérique. Les premières photographies couleur du Nouveau Monde.

  • New York est envahit par les forces démoniaques et la ville devient une porte menant droit en enfer. Les X-Men font face aux démons menés par N'astirh et Madeleine Pryor !

    Contient les épisodes US :
    - Uncanny X-Men 239-243 et X-Factor 36-39 publiés précédemment dans les albums MARVEL CLASSIC : X-MEN 1988 (II)-1989 (I).

  • À partir des vues d'intérieurs de Pierre-Ambroise Richebourg, photographe officiel de la Cour de Napoléon III, rassemblées dans un album unique appartenant au collectionneur Jean-Denis Serena, Bernard Chevallier a retrouvé, pièce après pièce, l'essentiel des objets mobiliers sauvés de l'incendie de 1870.

    Si l'on connaît l'histoire de l'incendie puis de la démolition de l'ancien palais royal, on ignore en général que ces meubles somptueux, ces objets d'art, ces tableaux sont aujourd'hui pour la plupart dans des collections publiques - Mobilier national, châteaux de Versailles, Fontainebleau ou Compiègne, musée du Louvre... - ou privées. Marc Walter en a réalisé des prises de vue inédites, pour les mettre en relation avec leurs représentations sur les photographies de Richebourg : mobilier Louis XV et Louis XVI, commodes de Boulle, cabinets de laque ou d'ébène, consoles en bois doré, imposant bureau du roi, candélabres, pendules, lustres, bras de lumière, vases en porcelaine de Sèvres ou de Chine, bustes, statues, toiles de maîtres, tapisseries des Gobelins, etc. Ainsi, le lecteur visite le palais, de salon en galerie, de vestibule en chambre à coucher, de cabinet de travail en salle à manger.

    Des photographies anciennes - portraits et scènes privées - de la famille impériale viennent en contrepoint de ces fabuleux décors, donnant à l'ouvrage un caractère intimiste profondément humain. L'iconographie des jardins est elle aussi très variée, mêlant gravures, plans, estampes et photographies contemporaines de Marc Walter.

    Un ouvrage d'exception.

    1 autre édition :

  • Hulk est doté d'une force démesurée tandis que Bruce Banner est l'un des hommes les plus intelligents de la planète. Unis, ces deux êtres sont indestructibles ! Désormais agent au service du S.H.I.E.L.D., Hulk est investi de sa première mission : neutraliser l'Homme Pentatronique ainsi que le redoutable Attuma. Mais Banner va découvrir que l'organisation dirigée par Maria Hill dissimule de lourds secrets...

  • Le Palais Garnier est une oeuvre totale, immense, un espace impressionnant dédié à l'éphémère de la musique, de la danse et du décor scénique où l'architecture le dispute à la peinture, à la sculpture et aux arts décoratifs : autrement dit, un chef- d'oeuvre.

    Cette prouesse technique et artistique est la performance d'un architecte de génie qui a su créer un temple révolutionnaire dans la modernité de sa structure, tout autant qu'un édifice fastueux où la pierre s'associe à la richesse des matériaux : l'or, le marbre, le bronze, la mosaïque, le cristal, la soie et le velours...

    Pour redécouvrir cet opéra au style inimitable, où la Renaissance italienne s'adjoint le souffle puissant du baroque, il fallait l'oeil d'un photographe attiré par la somptuosité des matières, par l'incroyable diversité des stucs, et qui mette en valeur mille détails méconnus, afin qu'éclate la démesure artistique, magique, de ce palais du XIXe siècle.

    Environ 450 illustrations en couleurs.
    Relié plein papier pelliculé, fer à dorer.
    Sous étui rigide illustré.
    Tirage limité à 1 700 exemplaires.

  • « Vous pouvez avoir l'univers, dit un jour le compositeur Giuseppe Verdi, si je peux avoir l'Italie.» Au milieu du XIXe siècle, cette déclaration empreinte d'émotion parle au sentiment patriotique d'un État-nation en formation. Après plusieurs dizaines d'années de combat et de sang versé, le mouvement appelé Risorgimento a triomphé: en 1861, l'unité italienne est proclamée, qui incorpore des royaumes et territoires jusqu'alors disparates au sein de nouvelles frontières auparavant sous contrôle autrichien, sarde et papal.
    Aujourd'hui la déclaration d'amour de Verdi ne trouve plus seulement un écho dans le coeur de ses compatriotes, mais dans celui de millions de gens dans le monde, qui considèrent cette péninsule en forme de botte comme une terre de lumière, d'art et de sensualité. Ce recueil est un document visuel fascinant sur l'Italie au tournant du siècle, qui réunit des photochromes et des tirages anciens colorisés.
    D'une côte à l'autre, de site antique en joyau de la Renaissance, le long des gracieux canaux vénitiens et de l'iridescente côte amalfitaine, chaque image impressionne autant par la clarté de ses couleurs que par sa capacité à évoquer un temps révolu. Comme dans un rêve, on traverse une place Saint-Marc déserte au crépuscule, on parcourt, toujours seuls, la cour ombrageuse des Offices, et on ne trouve que des chariots vides devant le Panthéon de Rome. Pas un appareil photo, aucuns guides, ni groupes de touristes, on ne rencontre que des gens ordinaires, marchands et paysans, dans des rues paisibles et des villages modestes. L'enchantement gorgé de soleil se mêle à la réalité historique pour former un document sans égal: le portrait d'une jeune nation qui s'est battue pour exister et fait aujourd'hui battre bien des coeurs dans le monde.

  • Bruce Banner, désormais à la tête d'une équipe scientifique du S.H.I.E.L.D., emmène son groupe en mission dans le royaume du froid : Jotunheim.
    Les Géants du Froid prévoient d'envahir la Terre et Bruce doit laisser à Hulk le soin d'empêcher ce désastre. Heureusement, il peut compter sur l'aide de Thor, le Dieu du Tonnerre, qui pourtant ne semble pas se souvenir de lui...

  • Au Siècle des Lumières l'architecture intérieure, qui tient un rôle primordial dans la quête du bonheur, est soumise au nouvel impératif d'une sensibilité que l'on ose revendiquer.
    " Renouveler perpétuellement les sensations, (...) faire " frémir l'âme ", telle est désormais l'ambition de tout un chacun ". Aux XVIIIe et XIXe siècles, quelques architectes et théoriciens, en butte à la suprématie du modèle antique, invoquent de nouvelles sources d'inspiration pour obtenir la variété à laquelle aspirent les riches commanditaires dans le décor intérieur de leurs demeures. Le " goût exotique ", qui désigne le goût des formes d'art et des moeurs des peuples lointains, autrement dit des cultures non-occidentales, apparaît à même de stimuler l'imagination des créateurs de décors et de leurs spectateurs.
    Les salons chinois, les boudoirs " à la turque " ou les chambres tendues de " perse " font leur apparition. Comble de la variété, réponse ultime à cette recherche perpétuelle de plaisir et de dépaysement, on rencontre parfois, au sein d'un seul et même appartement, une succession de décors qui transportent le propriétaire des lieux, sans sortir de chez lui, dans des univers différents. De l'Angleterre à la Suède, du Portugal à la Russie, certains de ces décors exotiques, parfois extravagants, sont parvenus jusqu'à nous et continuent d'exercer leur fascinant pouvoir dépaysant sur les visiteurs contemporains.
    Nostalgie des origines, d'un monde meilleur fantasmé, ou volonté d'évasion, de fuite hors du temps et de l'espace, ils nous expliquent comment ces aspirations ont pris corps au sein de la sphère privée ; qui étaient ces hommes, princes érudits, artistes ou poètes fortunés, ayant présidé à la création de ces lieux exotiques qui, aujourd'hui encore, nous transportent ailleurs.

  • En suivant le parcours extraordinaire de Joséphine, de ses origines créoles à son mariage avec Napoléon Bonaparte, de son rôle de souveraine jusqu'à sa vie après le divorce, le livre dresse le portrait intime d'une femme étonnamment moderne. Engagée dans son siècle, elle fut la bonne étoile de Napoléon et son grand amour, et elle joua un rôle important dans la constitution du style de l'époque. Passionnée par les voyages, la musique et les jardins, sa vie s'articule entre l'esprit encyclopédique des Lumières et la sensibilité écorchée du romantisme, ce que le livre retransmet avec goût à travers les photos et les oeuvres d'art.

  • Anglais Dudley House

    ,

    • Swan
    • 30 Octobre 2018

    Dudley House se veut une restitution fidèle et inspirée d'une demeure exceptionnelle, l'une des rares résidences de Park Lane à avoir survécu, la seule demeure aristocratique des XVIIIe et XIXe siècles de la capitale britannique encore habitée par les membres d'une même famille et somptueusement restaurée par son actuel propriétaire.

    Pour donner l'idée la plus complète de la beauté, du style et des trésors de Dudley House, l'ouvrage se présente comme une visite de pièce en pièce, révélant à la fois son harmonie globale et la richesse des détails de son aménagement intérieur et de son mobilier.
    Une vision tout à fait neuve de Dudley House, qui associe vues d'ensemble et plans rapprochés, variant les angles et perspectives afin d'en restituer l'esprit.

    Environ 400 illustrations en couleurs.
    Relié plein papier pelliculé, fer à dorer.
    Sous étui rigide illustré.
    Tirage limité à 700 exemplaires.

  • Le tournant du XXe siècle demeure une période glorieuse pour la France: la Belle Époque fut un temps où régnèrent la paix, la prospérité et le progrès, rompant avec une succession de guerres meutrières et de crises subies par la République française et culminant avec la guerre franco-prussienne qui s'acheva en 1871. Née sur les ruines du conflit, la Belle Époque apporta joie de vivre et épanouissement et favorisa le développement de l'art, du design, de l'industrie, de la technique, de la gastronomie, de l'éducation, des transports, des loisirs et de la vie nocturne.
    À travers près de 800 photographies, cartes postales, affiches et photochromes d'époque issues des impressionnantes archives de Marc Walter et de Photovintagefrance, La France vers 1900 se place dans la lignée des fameuses anthologies TASCHEN de photographies d'époque, dont L'Italie vers 1900, L'Âge d'or du voyage, L'Allemagne vers 1900, et American Odyssey, et offre un précieux inventaire de la France dans toute sa gloire du début du siècle dernier. Les techniques de la photochromie utilisées pour produire certaines images de cette époque et donnant ainsi à voir le passé en couleurs intenses rendent possible une confrontation vivante, intime, douce-amère avec cet âge plein d'espoir, à travers l'imposante splendeur minérale du Mont Saint-Michel, les sommets enneigés de Chamonix et la lumière dorée de la Côte d'Azur.
    Grâce à l'introduction, six essais et les commentaires détaillés de Sabine Arqué qui dévoilent les histoires à l'origine de ces images, La France vers 1900 propose un portrait sans égal d'une nation à ce point du siècle et de sa touchante exubérance avant l'apogée de la Première Guerre mondiale. Hommage à cette précieuse période que fut la Belle Époque, parenthèse à laquelle les traumatismes de l'Histoire mirent fin, cet ouvrage célèbre aussi l'attrait éternel de la France dans toute sa beauté, sa culture, ses traditions et son romantisme.

  • Un pays perdu. Les premières images en couleurs de l'Allemagne révèlent la beauté et l'optimisme de la période d'avant-guerre.

  • Ce livre est une anthologie littéraire du voyage ponctuée par des extraits de textes qui nous font redécouvrir ces grands itinéraires ferroviaires et maritimes. nous embarquons sur les '; liners ';, faisons escale à suez et à bombay, nous embarquons dans le train bleu, le nord-sud express et le transcanadien. nous sommes descendus dans les palaces, nous avons flâné sous les vérandas et à l''ombre des terrasses de ces lieux mythiques hantés par les voyageurs, écrivains, aventuriers, diplomates. du ritz de londres au pera palas d''istanbul, de alep à tripoli et jérusalem par l''orient express, d''istanbul à vladivostock par le transsibérien tous les hauts lieux du tourisme mondial trouvent leur place dans cet ouvrage à l''iconographie riche, abordé comme un guide itinérant imprégné de poésie et de magie.

  • Périple à travers le temps - un temps où l''on voyageait en france pour son plaisir -, ce livre propose un voyage en images et en littérature à travers la france des vapeurs sur les fleuves, celle des premiers chemins de fer et des débuts de l''automobile. la france est alors un pays en pleine mutation qui, de la monarchie de juillet au second empire et à la troisième république, restaure ses monuments, ses villes et ses sites naturels pour mettre en valeur son patrimoine et s''ouvrir au tourisme. les expositions universelles, la belle époque consacrent les temps modernes, plus personne ne s''enfuit devant les locomotives ( !), et les « fous du volant » sillonnent les nouvelles routes. les compagnies ferroviaires proposent des voyages de plus en plus rapides et confortables. grands hôtels et casinos accueillent une clientèle étrangère de plus en plus nombreuse. après la côte normande et la côte basque, la côte d''azur attire une nouvelle génération de voyageurs ; à la fin de la première guerre mondiale, beaucoup sont américains. les années vingt voient aussi le développement des stations hivernales des alpes, chamonix ou megève. paris, la ville au monde la plus visitée aujourd''hui encore, dévoile ses multiples facettes : le '; nouveau '; montmartre, montparnasse et saint-germain des années folles, les quais, les grands boulevards, les champs-élysées. '; à d''autres temps, les grands voyages à travers le monde, au dos des chameaux sur des selles turques, ou sous le tendelet des éléphants. aujourd''hui, sans trop quitter le coin de la cheminée [...], on s''en va, sac au dos, courir les champs pour coucher dans les auberges dans de grands lits à baldaquin, pour écouter les oiseaux sous les arbres quand il a plu et pour voir, le dimanche, les paysannes sous le proche des églises... ';. gustave flaubert, 1er mai 1847.

  • Neuvième volume de la collection Voyages, ce livre invite à la découverte de Paris, la ville la plus visitée au monde, hier comme aujourd''hui. A travers 5 chapitres, le lecteur traverse tous les arrondissements de Paris, et voyage dans le Paris populaire avec ses quartiers typiques, comme Montmartre, Ménilmontant, ses bars, ses cafés, ses fêtes foraines, ses bals (Tabarin à Pigalle, Balajo à Bastille), ses marchés (marchés aux puces); dans le Paris chic, le Paris des beaux quartiers, avec son architecture haussmanienne, ses grands hôtels et palaces (Crillon, Georges V, Meurice...) ses places, ses avenues et ses boutiques luxueuses (place Vendôme, place de la Madeleine, avenue des Champs Elysées...), et ses restaurants réputés (Maxim''s, restaurant de la Cascade à Boulogne...); dans le Paris Rive Gauche et son effervescence littéraire et artistique symbolisée par des cafés et des restaurants devenus mythiques (La Coupole, les Deux-Magots, la brasserie Lipp

  • - " Cette manière commode de voyager au moyen de livres et d'images est un art [...] et certains y réussissent si bien qu'un aride Baedeker ou une douzaine de cartes postales coloriées les transportent déjà à des lieues de leur domicile dans un univers étranger qu'ils n'ont jamais vu. " Stefan Zweig, 1917Il existe des milliers de récits de voyages, des millions de pages ont été écrites par ceux qui sont partis à la découverte du monde, quel que soit le but qu'ils poursuivaient, quels que soient les lieux où ils se rendaient. Raconter ses voyages, comme composer des albums, c'est voyager encore, c'est faire partager des moments que l'on veut garder en mémoire, c'est se souvenir.Jack London, Pierre Loti, Hemingway, Mark Twain, Blaise Cendrars, Pierre Mac Orlan, Chateaubriand, Robert Stevenson, Alexandra David Néel, André Malraux, Albert Camus, Jack Kerouac, Joseph Kessel, Isabelle Eberhardt... ces écrivains nous ont légué, chacun en son temps, chacun à sa manière, d'impérissables récits de voyages. Au-delà des descriptions et des péripéties du récit lui-même, ce sont bien des " impressions " qui s'emparent du lecteur, éveillent ses sens, font naître des souvenirs, des images, des rêves, donnent à chaque voyage ses couleurs.Librement illustré de photographies anciennes et actuelles, de pages d'albums de voyageurs, souvent soigneusement annotées, cet ouvrage propose des extraits littéraires choisis pour leur puissance d'évocation, leur force poétique, leur capacité à émouvoir, à " embarquer " le lecteur.Textes et images se répondent et se complètent, constituant ainsi, à leur manière, un voyage dans le voyage.

empty