Maylis Daufresne

  • Résumé : Chaque année, le dernier jour de l'an, les loups apparaissent aux portes du village de Lodoïs et réclament leur dû : un enfant aux yeux gris. La tranquillité des hommes est à ce prix et ce prix, ils le paient depuis des temps si lointains que même les aïeux n'en tiennent plus le compte. à l'insu des siens, pour conjurer ce que tous nomment « le maléfice », Lodoïs décide de se sacrifier, bien qu'il ait les yeux bleus... Pris en chasse par la meute, il s'engage dans une longue course-poursuite au coeur de la forêt magique, qui lui révélera la clef de bien des mystères. Points forts :  Une course-poursuite haletante et poétique, qui embarque le lecteur dans les profondeurs de la forêt enneigée.  Un roman aux accents de conte intemporel, empreint de magie et d'humanité.  Comme pour les autres romans de la collection, une dimension écologique forte réside dans cette confrontation entre un enfant et une meute de loups sauvages.

  • La nuit est comme une toile, qui s'habille de 1000 couleurs quand on l'observe attentivement. Elle est comme une flaque dans laquelle on peut sauter, comme une robe qui nous entraîne dans une danse, comme une écharpe qui nous réchauffe, une couverture qui nous endort.

  • C'est les vacances ! Les cousins de Côme, le petit fantôme, viennent lui rendre visite dans son château. Ensemble, ils se préparent à vivre une grande aventure : ils vont visiter la maison éclairée dans la forêt ! Après tout, les enfants, ça n'existe pas... si ?

  • Alice rencontre un chat sauvage ; malheureusement il est déjà l'heure d'aller se coucher. Accompagné des animaux de la forêt, le chaton va aider Alice à s'évader pour lui faire découvrir les mystères de la nuit. Elle escalade les arbres avec l'écureuil, dégringole les talus à la suite du loup, embrasse la lune et respire la nuit. Puis c'est au tour du chaton d'entrevoir l'univers d'Alice, d'être cajolé jusqu'au soir où, tous les deux vont se coucher plein d'expériences pour nourrir leurs rêves.

  • Un album touchant sur le deuil, le départ de l'autre, et comment apprendre à vivre après, grâce aux autres, grâce aux joies de la nature. Une ode à l'amitié.

    Un texte à la fois fort et tendre qui n'est pas sans évoquer Le vent dans les saules, de Kenneth Grahame, grand classique de la littérature pour la jeunesse.

    Les illustrations mêlent le crayon de couleur, l'encre et le collage, pour nous immerger dans l'intimité de la vie des animaux de la forêt, cadre de l'histoire, au rythme des quatre saisons.

  • Pour vaincre sa timidité à l'école, Antoine a reçu en cadeau un animal porte-bonheur : le Slouf, qui lui permet d'avoir confiance en lui. Un peu jaloux, Théotime, son meilleur ami, décide de se l'approprier... sans savoir que le Slouf n'aide que la famille d'Antoine !

  • Du haut de ses sept ans, Amath connaît déjà son pays comme sa poche. Sa terre d'Afrique, ses étranges baobabs, son sol aride où poussent de beaux acacias... Mais voilà qu'un soir, en s'endormant, il est plongé dans un tout nouveau monde. Un monde fabuleux aux mille plantes et mille animaux, où le mystérieux Lwas règne en maître, un monde où rêve et réalité ne font plus qu'un.

  • Dans le silence de la nature, Noé se sent parfois bien seul.
    Un jour, il décide d'escalader la montagne qui bouche son horizon.
    De l'autre côté, il rencontre la belle Iris qui lui fait découvrir la ville et son animation. Mais Iris, elle, ne rêve que de calme et de verdure.
    Entre ville et campagne, où pourront-ils vivre leur amour naissant ?

  • Gabriel Nouv.

    Gabriel sort de l'école, c'est vendredi, l'agitation à l'extérieur est à son comble.
    Maman est bien là à la sortie de l'école, heureusement.
    Car Gabriel se sent un peu perdu.
    - Gabriel ! Monte mon chéri !
    Les voitures derrière se pressent. Maman raconte sa journée trop remplie, qui ne lui laisse pas reprendre son souffle. L'orage s'en mêle, Gabriel n'aime pas ça. Il cherche dans sa tête des sensations rassurantes.
    Enfin la campagne s'annonce, son ciel, ses champs, sa forêt. Au bout du voyage, grand-père qui connaît le nom des étoiles et sait se taire...

empty