Muhammad Yunus

  • Muhammad Yunus, qui a reçu le prix Nobel de la paix en 2006, est l'un des critiques les plus sévères du capitalisme actuel, qui accroît les inégalités, le chômage et participe à la destruction de notre environnement. Pour sauver l'humanité et la planète, nous avons besoin d'un nouveau système fondé sur l'altruisme et la générosité plus créatifs et efficaces, selon lui, que l'intérêt personnel.Aujourd'hui, de l'Inde à la Colombie, en passant par l'Allemagne ou la France, des milliers d'entrepreneurs suivent ses idées, créant des entreprises qui, sans être gouvernées par le seul profit, cherchent à réduire la pauvreté, à améliorer les soins médicaux et l'éducation, ou encore à lutter contre le réchauffement climatique.À partir de multiples expériences inspirées de son travail, Muhammad Yunus dresse ici le portrait de cette nouvelle civilisation qui émerge, et lance à tous un défi plein d'espoir.Traduit de l'anglais par Olivier Lebleu.

  • Le prix Nobel de la Paix 2006 a couronné l'extraordinaire destin et le travail d'un homme qui a transgressé les préjugés économiques, politiques et religieux les plus tenaces en mettant en place une banque pour les pauvres.
    En créant au Bangladesh la Grameen Bank, il a prouvé non seulement que le micro-crédit fonctionnait avec une extraordinaire efficacité - plus de 95% des prêts sont remboursés - mais aussi qu'il contribuait à redonner leur dignité à des millions d'hommes et surtout de femmes. Aujourd'hui, grâce à Muhammad Yunus et au micro-crédit, plus de 10 000 institutions de micro-finance sont réparties sur la planète - au Sud comme au Nord - et plus de 150 millions de familles pauvres ont enfin accès à des services financiers adaptés.

    Une authentique révolution mise en place par un visionnairedont voici l'autobiographie.

  • Depuis quelques années, la Grameen Bank créée par Muhammad Yunus, prix Nobel de la paix en 2006, développe avec des entreprises (Danone, Veolia et Adidas) le modèle économique du social-business. Il est possible à présent de tirer les leçons de ces premières expériences, d'en analyser les résultats et de s'interroger sur les effets de la crise financière et de l'augmentation du prix des matières premières. Muhammad Yunus nous explique comment le marché a obligé ces entreprises à faire évoluer leur stratégie, leur marketing, leur cible. Si le modèle est différent, les lois qui fixent les équilibres du social-business sont les mêmes que celles qui agissent sur l'économie de marché classique. Le principe de réalité prédomine... mais dans une perspective plus humaine. Entre études de cas et réflexions sur le monde à venir, l'ouvrage de Muhammad Yunus nous ouvre un univers toujours aussi stimulant et porteur d'espoir.

  • De l'un des pays les plus défavorisé du monde, le Bangladesh, Muhammad Yunus a suscité une extrordinaire révolution silencieuse qui touche le destin de millions d'individus et passionne les responsables économiques et politiques du monde entier. Sa banque, la Grameen, prête de l'argent aux plus démunis des démunis, à ceux qui n'offrent aucune garantie de remboursements - ni famille ni biens - et qui sont totalement rejetés pas les institutions traditionnelles. Alors qu'un prêt minime leur redonnerait le courage et la dignité de s'assumer.


    Aujourd'hui, le succès de sa méthode est spectaculaire. Non seulement dans son pays où plus de 10% de la population bénéficie de ses prêts dont la très grande majorité sont des femmes - avec un taux de remboursement supérieur à 90% - mais aussi dans 57 autres nations, dont les Etats-Unis, la Chine, l'Afrique du Sud et la France... Dans le monde entier, de multiples organismes s'inspirent de ses principes et les développent.


    Voici l'autobiographie de cet homme hors du commun qui, par son action et par sa pensée, à transgressé les préjugés économiques, politiques et religieux, et a réussi à imposer sa certitude. Pour vaincre la pauvreté, il ne suffit pas de lancer de gigantesques projets, il faut venir en aide au premier maillon de la chaîne économique :l'homme. Et lui redonner espoir.

  • Demonstrates how social business transforms lives, offers practical guidance for those who want to create social businesses, explains how policies must be adapted to make room for the social-business model and shows how social business can redeem the failed promise of free-market enterprise. By a Nobel Peace Prize winner. Reprint.

  • Les pastiches ou parodies proposés dans ce recueil ont été inspirés par des oeuvres essentielles parues au cours des derniers mois, telles :

    Michel Ouelburne, Les Testicules alimentaires Margarine Peugeot, Dernier Roman Popaul et Virginie Démente, Nique-moi les choses Slip Follers, L'Année du lapin Tahar Ben Mondo, Alain Delon expliqué à mon Kiki Barilla et Talie, Les Portes du fiel Jasmine Razé, Lard

  • Depuis quelques années, La Grameen Bank créée par le Pr Yunus développe en association avec d´autres entreprises le nouveau modèle économique du social business. Des entreprises à vocation populaire qui doivent gagner de l´argent mais qui ne distribuent pas. Les éventuels profits sont réinvestis afin d´améliorer l´accès, la qualité et le prix des produits.  Quels sont aujourd´hui les résultats de ces premières expériences ? Quels ont été les effets de la crise financière et de l´augmentation des matières premières ? Le Pr Yunus s´appuie essentiellement sur les trois principaux exemples qu´il a montés avec Danone, Véolia et Adidas.  Etape par étape, il nous explique comment le marché et l´évolution des coûts ont obligé ces entreprises à faire évoluer leur stratégie, leur marketing, leur cible. Même si le modèle est différent, les lois économiques qui fixent les équilibres du social business sont les mêmes que celle qui agissent sur l´économie de marché classique. Le principe de réalité prédomine...  Entre études de cas et réflexions sur le monde à venir, le nouveau livre du Pr Yunus nous ouvre un monde toujours aussi stimulant et porteur d´espoir.

    Traduit de l´anglais par Annick Steta et Béatrice Merle d´Aubigné

  • Free markets have swept the globe, bringing with them enormous potential for positive change. This work contains the stories of some of the earliest examples of social business, including the author's own Grameen Bank.

  • Looks into the concept of social business, an alternative to unfettered capitalism that channels the best energies of capitalism while addressing pressing human needs, by showing how the theory and practice of this idea is growing in the business, academic and philanthropic worlds.

empty