Paco

  • Niko a une dizaine d'années, il vit dans un avenir qui ressemble beaucoup à notre époque, mais où les inventions les plus folles sont possibles. Autant dire que ses parents inventeurs s'en donnent à coeur joie ! Trois aventures, trois objets fous : une machine à défaire le temps, un petit frère robot très obéissant et un rayon laser qui rend tout appétissant. La plus grande joie de Niko est de voler leurs inventions à ses parents et de les détourner...
    Au risque, bien sûr, de créer quelques magnifiques catastrophes. Heureusement, les adultes finissent toujours par remettre la main sur Niko, et tout rentre dans l'ordre... jusqu'à la bêtise suivante ! Le premier scénario de BD de Paco Sordo est complètement délirant, et son trait rond et tendre, et ses couleurs pétillantes donnent du peps et de la bonne humeur à cette nouvelle série, bientôt incontournable !

  • Lorsque les jeunes Miriens partent en voyage scolaire sur la Terre, ils sont impatients de découvrir cette planète aux habitants aussi intrigants que terrifiants.
    Classe verte sur planète bleue est une belle histoire sur l'acceptation de l'autre et le respect des différences.

  • Les quichottes : voix de la Laponie espagnole Nouv.

    Les Quichottes, c'est le récit d'un voyage de 2 500 kilomètres à travers les 65 000 km2 du plus grand désert démographique d'? Europe - après la région arctique de Scandinavie -, qui s'étend à travers les provinces de Guadalajara, Teruel, La Rioja, Burgos, Valence, Cuenca, Saragosse, Soria, Segovie et Castellón, et où l'on recense 1 355 municipalités. Paco Cerdà, journaliste-écrivain, nous entraîne sur les routes impraticables de ce territoire froid et montagneux, au sud-est de Madrid, que l'on surnomme aussi " Laponie du Sud " ou " Laponie espagnole ", parce que, comme en Laponie, moins de huit habitants au kilomètre carré y vivent.
    Dans toute l'Europe, il n'y a pas d'endroit aussi extrême et vide. Une région abandonnée des pouvoirs publics, où 1 % de la population occupe 13 % du territoire. Loin de l'idéalisation d'un monde rural bucolique, Paco Cerdà relate le manque d'infrastructures, de perspectives, l'absence d'écoles, de soins, de structures culturelles ou sportives. Enfin, Les Quichottes offre un regard sur la difficulté de s'? inscrire, aujourd'hui, pour bon nombre d'entre nous, dans un monde globalisé.

  • La première BD de l'humoriste et acteur Malik Bentalha !

  • Ce texte vibrant est un chant à la gloire de la wilderness , cette nature pas encore totalement dénaturée par les activités humaines. Les forêts profondes aux essences variées, les lacs miroitants, les ruisseaux murmurants et les cascades toniques, les montagnes imposantes participent, avec grâce et mystère, aux paysages américains traversés trop vite par une humanité plus préoccupée par ce que l'économie pourrait en retirer que par la beauté encore sauvage, inutile et gratuite, qu'ils offrent. John Muir, qui connait parfaitement ces lieux de solitude, nous les décrit avec précision et amour, inquiet de leur devenir, alors que retentissent les coups des haches des bûcherons...Comment les protéger d'interventions fatales ? En les sanctuarisant comme parcs naturels nationaux, ouverts néanmoins au tourisme ?

  • Revenir à Naples

    Paco Ignacio Taibo Ii

    • Nada
    • 29 Janvier 2021

    Veracruz, vers 1900. Un groupe d'anarchistes italiens, fuyant la misère et la répression, débarque au Mexique pour y fonder une commune agricole. Parmi eux, un prestidigitateur, une poétesse, un boxeur, une prostituée et même un curé.
    Mais, face à un gouvernement corrompu et des propriétaires terriens voraces, les apprentis paysans voient leur rêve d'une vie nouvelle vaciller. Pris dans la tourmente d'une révolution qui s'annonce, ils devront choisir leur camp.
    Quatre-vingts ans plus tard, hanté par de vieux démons, Lucio Doria, le cadet de la bande, entreprend un retour rédempteur à Naples.

    Humour et tragédie se conjuguent dans ce roman de Paco Ignacio Taibo II qui nous plonge au coeur des espoirs brisés des luttes révolutionnaires du XXe siècle.
    />

  • « Il nous faudrait absolument ce que j´appelle une ""dromologie"", c´est-à-dire une discipline qui s´intéresse aux ravages de l´accélération et de la course. » disait Paul Virilio en 1977. Les évènements qui ont bouleversé 2020, avec la conjonction du drame écologique, de l´accident viral, des confinements, des couvre-feux, des multiples crises économiques et sociales, confortent les prémonitions de Paul Virilio et plus que jamais, imposent la nécessité d´une pensée de la vitesse. Une pensée ouverte aussi bien à la géopolitique qu´à la ville, aux territoires, mais aussi aux libertés et aux solidarités. Le nom de Dromologie, s´est imposé à un collectif inter¬national d´auteur.e.s souhaitant révéler, partager et approfondir cette nouvelle approche théorique du monde. « Nous allons vers un village global, annonce Paul Virilio en 1991, qui sera en réalité le plus grand confinement et la plus grande incarcération jamais vécus ».

  • Ce matin, il fait grand froid dans les couloirs du château... pas de doute, c'est l'hiver ! Violette et Zadig n'ont qu'une hâte : faire des batailles de boules de neige, des glissages en luge et des pirouettes sur la glace. Mais une fois dehors, quelle déception ! Pas un flocon, pas un lac gelé, rien pour s'amuser en cette saison ! Violette est dépitée, mais Zadig a plus d'un tour dans sa fourrure : elle fera tomber la neige pour sa princesse chérie, par tous les moyens.

  • Tout être vivant réclame un territoire. Cet ouvrage collectif, réalisé par des auteurs universitaires reconnus, questionne le territoire à travers une approche pluridisciplinaire, et ouvre la réflexion à la biorégion en suggèrant des pistes pour "entrer en transition".

  • Violette dort paisiblement dans son royal lit quand un bruit terrifiant la réveille : on dirait un monstre ! La petite princesse n'ose plus bouger et se barricade dans sa chambre. C'est sans compter sur Zadig, qui adore les montres et compte bien capturer celui qui semble semer la panique au château. Accompagnée de sa fidèle licorne, Violette accepte de s'aventurer dans les couloirs sombres du palais...

  • Grands ensembles, centres commerciaux, gratte-ciel, gated communities et « grands projets » sont les principaux dispositifs architecturalo-urbanistiques qui accompagnent l'accélération de l'urbanisation partout dans le monde. Emblématiques de la société productiviste et construits au nom du « progrès » et de la « marche de l'histoire », ces désastres urbains n'ont en réalité comme seule fonction que de rentabiliser des territoires désincarnés et interconnectés.
    Cette enquête montre - visites de bâtiments, romans, essais, films ou rapports officiels à l'appui - comment ils façonnent l'uniformisation des paysages urbains, amplifient les déséquilibres sociaux, économiques et écologiques et contribuent à l'enfermement et à l'assujettissement de leurs habitants. Sans compter qu'ils se combinent aujourd'hui aux catastrophes dites « naturelles » (ouragans, tsunamis, séismes, inondations...) pour créer une instabilité et une dangerosité sans équivalent historique.
    Ce livre combatif vise à fournir des outils critiques pour les contester et faire advenir dans un avenir proche des alternatives architecturales, des expérimentations urbaines et des modes de vie ouverts et émancipateurs.

  • Philosophe mais aussi historien, prêtre « en congé » de l'Église, professeur itinérant et polyglotte, fondateur d'une université libre et sans diplôme, Ivan Illich (1926-2002) fut une figure incontournable des débats intellectuels des années 1970. Implacable critique de la société industrielle, il a démontré qu'au-delà d'un certain seuil, les institutions se révèlent contre-productives et a dénoncé la tyrannie des besoins dictés par la société de consommation.
    Il oppose au productivisme et à la croissance économique indiscutée une ascèse choisie, un mode de vie qui entremêle sobriété, simplicité et générosité.
    Thierry Paquot nous invite à la redécouverte d'une pensée stimulante et anticonformiste qui accompagne aujourd'hui nombre de pratiques alternatives.

  • Une invitation à rencontrer des auteurs américains du XIXe siècle, incontournables et connus pour avoir marqué la pensée internationale, et éveillé les consciences quant au rapport de l´homme à la nature et de l´écologie en général.

  • Violette la princesse et Zadig la licorne vivent dans le pays hyper fabuleux et totalement incroyable des fées, des princes et des dragons. Mais quand ces deux-là décident d'échapper aux règles de ce monde un peu trop lustré, ça décoiffe...
    Et justement, Violette ne se sent pas très à l'aise dans sa nouvelle robe de princesse confectionnée par les fées, et qui la fait ressembler à un gros bonbon obèse... Heureusement, sa fidèle licorne Zadig est là pour l'aider !

  • Manger mieux, autrement, local, bio, équitable..., la question revient sans cesse, dans tous les médias et dans toutes les bouches de citadins inquiets.
    Nourrir les villes est pourtant une histoire qui plonge aux sources de l'agriculture. Car, avant de nourrir la planète entière, les fils de Caïn ont toujours satisfait l'appétit des urbains, fins gourmets ou insatiables gloutons.
    Les spécialistes ici réunis autour de Gilles Fumey et de Thierry Paquot reviennent sur cette longue histoire de l'alimentation des villes, sur les rapports intimes du mangeur citadin et de l'agriculture. Ils nous invitent à explorer des voies possibles vers l'autonomie à travers des exemples concrets à Paris - qui vient d'ouvrir la plus grande ferme urbaine d'Europe sur les toits de son Parc des expositions -, aux États-Unis, à Letchworth ou en Argentine.
    Après le temps des flux tendus et autres délices de la logistique glocale, un autre modèle de cité adviendra-t-il, plus résilient et plus frugal ?

    Avec les contributions de Marc Dufumier ; Daniel Cérézuelle ; Stéphanie Lemoine ; Yves Cabannes et Philip Ross ; Sabrina Arcamone et Mónica Bifarello ; Adrien Baysse-Lainé ; Stéphane Linou ; Yuna Chiffoleau ; Michaël Brucker.

  • Les 100 mots de la ville Nouv.

    Penser la ville contemporaine revient à se pencher sur les conditions de vie de l'écrasante majorité des Terriens. C'est décrire et analyser les réalités urbaines pour mieux imaginer le futur des villes. C'est aussi se frotter aux mots des experts, qu'ils soient architectes, urbanistes ou encore élus. De " NIMBY " à " bobo " en passant par les " ZFU ", " équilibre spatial " ou encore " gentrification ", l'urbain semble susciter la création de néologismes et autres acronymes plus ou moins opaques.
    Ce livre n'entend pas être un simple lexique. Il invite, au gré des mots - " bidonville ", " Dubaï ", " toilettes publiques ", " aéroport " -, à une promenade sur la planète urbaine. Flânant entre réalités et utopies, les auteurs croisent des approches sociologiques, philosophiques, écologiques, juridiques, cinématographiques pour mieux donner à comprendre les ressorts de la vie citadine et inventer les territoires urbains de demain.

  • Une histoire personnelle et philosophique autour de ce qu´habiter le monde et la Terre signifie. Une rencontre avec les lieux, les territoires, la langue et les grands philosophes qui ont marqué la réflexion autour de la notion d´"exister".

  • Cette chipie de Marie-Amélie-Babeth a réuni ses amies pour le goûter, mais Violette n'est pas invitée ! Violette est triste et n'ose pas s'approcher du groupe... Mais Zadig a bien l'intention d'inverser la situation, et donne des conseils à Violette pour s'amuser toute seule. Violette et Zadig s'amusent tellement, que rapidement, toutes les petites princesses se joignent à elles ! C'est l'occasion pour Violette de sympathiser avec Rose. Youpi, Violette a une meilleure amie !

  • 2007, détroit de Gibraltar, des chasseurs de trésor américains exhument les cales du Cygne noir : 500 000 pièces d'or et d'argent immergées depuis plus de deux siècles. Mais le galion naufragé serait espagnol, et le trésor est tant patrimonial que financier. Alex Ventura,nouvelle recrue du ministère de la Culture, s'engage alorsdans un bras de fer politiqueet juridique pour l'attribution du trésor.

  • Y a-t-il une « juste taille » des villes et une « bonne échelle » des territoires de notre existence ? Les métropoles actuelles, lancées dans une extension sans limites, encombrées de gratte-ciel et de centres commerciaux, sont-elles la solution ? Faudra-t-il privilégier des villes plus petites ?
    Depuis Platon, avec sa cité idéale de 5040 foyers, jusqu'à Ivan Illich, nombre de philosophes et d'intellectuels se sont penchés sur ces questions de la taille des villes, de leur mesure. Au-delà des statistiques, c'est bien une question existentielle et politique qui se pose à chacun d'entre nous.
    Dans cet essai foisonnant, Thierry Paquot entrelace démographie, histoire, urbanisme, écologie et nous guide dans le labyrinthe des idées et des expérimentations : naissance et croissance des cités, utopies phalanstériennes de Fourier, garden-city d'Ebenezer Howard, shrinking cities américaines... Il nous initie aussi à la pensée de théoriciens souvent méconnus en France (Kohr, Schumacher, Bookchin, Bairoch, Magnaghi, Sale...), parmi lesquels les partisans du small is beautiful ou des biorégions.
    Périple intellectuel et bibliographique, cet ouvrage propose des pistes concrètes pour définir une urbanité nouvelle, libre, respectueuse des humains et du monde vivant, des temps et des territoires.

  • Les êtres fantastiques - centaure, dryade, elfe, fée, luciole, ondine..., sont des créatures légendaires dont l'existence a été l'objet de croyances passées ou actuelles, mentionnées de tous temps et dans toutes les régions du monde.
    Dans ce coffret, vous découvrirez 44 cartes magnifiquement réalisées en photomontage, chacune représentant un être fantastique, afin de répondre aux problématiques du moment, mais aussi pour vous aider à identifier le positif qui est en vous et tout autour de vous.
    Dans le livre de 152 pages, vous trouverez les méthodes de tirage, ainsi que la signification de chaque carte, afin de vous guider à travers vos ressentis et éclairer chaque pas sur votre chemin de vie.

  • Quel est le pire regret de Reed Richards ? Vous allez le découvrir dans Point d'origine, une saga complète qui emmène les Quatre Fantastiques au seul endroit où ils ne sont jamais allés ! Une aventure qui va les confronter à un terrible secret concernant leurs origines et qui pourrait bien transformer l'équipe à jamais. Comment le premier voyage des Fantastiques a-t-il changé le destin d'une planète, à des années-lumière de là ? Nul ne sortira indemne de cette aventure.

    Quand Dan Slott s'attelle à une série, c'est pour exploiter toute la riche histoire des personnages qu'il prend en charge, comme on l'a vu notamment tout au long de ses mémorables années passées sur la série Amazing Spider-Man. Il fait de même ici avec un album qui sert par ailleurs de prologue à Empyre, le crossover Marvel de l'année qui frappera en mars !

empty