Les éditions du 38

  • Nouvelle traduction par Jean-Yves Cotté de l'essai qui bouleversa toute la condition féminine à l'échelle de son siècle, et qui rassemble une série de conférences sur le thème de la fiction et des femmes que Virginia Woolf donna en 1928 à l'université de Cambridge.

    « Une femme doit avoir de l'argent et un lieu à elle si elle veut écrire de la fiction. »


    À la manière d'un roman, et s'appuyant sur l'histoire littéraire, Virginia Woolf retrace le cheminement qui l'a conduite vers cette célèbre thèse, qui reste incontournable de nos jours. Chef-d'oeuvre de la littérature féministe, ce texte met en perspective la question de l'écriture et des femmes au sein de la littérature contemporaine.

    « J'aime souvent les femmes. J'aime leur anticonformisme. J'aime leur complétude. J'aime leur anonymat. »



  • Enfant innocent et spectateur de la société familiale étendue, et qui se sent comme « étranger », adopté dans sa propre famille, enfant victime et malheureux à Clongowes Wood, collège de jésuites où il est envoyé en pension, adolescent en proie au péché de la chair, et à la terreur de l'enfer, jeune adulte rejetant les croyances et les positions qu'en tant qu'Irlandais on voudrait lui voir embrasser, « Quand l'âme d'un homme naît dans ce pays, elle est aussitôt prise dans des filets et ne peut voler librement. Tu me parles de nationalité, de langue, de religion. Je cherche à me dégager de ces filets » et qui se réalisera dans l'exil volontaire, dans le reniement de sa patrie, « L'Irlande est une vieille truie qui dévore sa portée », c'est à cette lente sortie de la chrysalide que nous assistons à la lecture de ce roman.


    C'est une lecture qui suscite des questionnements en écho à ceux que le narrateur expose, à la fois sur la notion de religion, de nationalité, sur les rapports sociaux dans cette Irlande du début du XXe siècle et son histoire douloureuse. Sur le rapport du héros à la femme aussi, la mère et la femme dans toute sa symbolique.



    Dedalus

    ou Portrait de l'artiste en jeune homme
    (A Portrait of the Artist as a Young Man), dont nous vous proposons une nouvelle traduction que l'on doit à Jean-Yves Cotté, est aussi le roman de la genèse d'un écrivain.

  • Anne deviendra l'instrument involontaire d'une gigantesque conjuration destinée à créer le miracle johannique. Elle devra convaincre le Dauphin Charles du bien-fondé de l'intervention d'une pucelle de Lorraine, au risque de sa vie et de celle de son nouvel amour. L'auteure dénoue pour nous le mécanisme politique qui nous fit croire abusivement à l'intervention divine, à travers Jehanne la Pucelle. Deuxième tome de cette grande saga historique en plein Moyen-Âge, entre XIVe et XVe siècles, de la Touraine aux terres de Bourgogne, commencée avec Mémoire froissée, et qui conte le Moyen-Âge de l'intérieur, au quotidien, avec les désirs, les frustrations, les émotions, les ambitions et les échecs d'une femme, à la charnière du Moyen-Âge et de la Renaissance.

  • - Je suis désolé de ne pouvoir autoriser ce nouveau prêt.


    - Je suis client de cette banque depuis vingt-cinq ans.


    - Les temps ont changé, que voulez-vous ?


    - Vous foutre ma main au travers de la gueule !


    Ce qu'il fait.


    Alfred, trente ans passés à l'ESAD, Etude Scandinave d'Architecture Domestique, autant dire Eat Shit And Die, une mise à la retraite anticipée et un prêt refusé. Il entre dans le premier bistrot venu avec la ferme intention d'y boire.
    Et s'il avait su ?
    S'accouder au bar ou... déguerpir ?

  • Paris, 1572.
    Le lundi 18 août, devant la cathédrale Notre-Dame-de-Paris, Henri de Navarre s'apprête à prendre pour épouse la princesse Marguerite de Valois, soeur du roi de France. Dans la foule, c'est la consternation : le roi va-t-il vraiment donner sa soeur à un huguenot, un hérétique ?
    Au service de Catherine de Médicis, la reine-mère, Louise de Laval observe la mariée, mais elle a bien d'autres choses en tête. Une jeune demoiselle d'honneur tout comme elle est morte dans des circonstances mystérieuses. Louise est persuadée qu'il s'agit d'un assassinat, un crime qui serait lié à un sombre complot, ourdi dans les couloirs mêmes du Louvre. Aidée par son jeune valet Perdicault, Louise va tenter de démasquer l'assassin. Mais à la Cour, le climat est détestable ; et elle se trouve entraînée dans un tourbillon d'intrigues.
    Que veut réellement Catherine de Médicis ? René, le parfumeur de la reine, est-il un empoisonneur ? Qui souhaite se débarrasser de l'amiral de Coligny, l'un des chefs huguenots ?
    Autant de questions auxquelles Louise va tenter de répondre, mais quand elle approchera du but, elle sera rattrapée par l'Histoire. Une nuit, les cloches de Paris sonnent à toute volée. On est à l'aube du 24 août, et Paris s'apprête à fêter la Saint Barthélémy...

  • Le 24 mai 2014, à Cannes, l'avant-dernier jour du 67e Festival du Film, une jeune actrice est retrouvée morte dans la chambre d'un palace, une balle dans le coeur. Les preuves, flagrantes, ne laissent guère planer de doutes sur les circonstances du drame. Et pourtant... Que s'est-il passé dans sa vie pour que son existence s'achève dans ces tragiques circonstances ? La clef du drame se trouve-t-elle parmi les personnes qui l'ont côtoyée ces quatre derniers jours ou dans son passé, dont les récits s'entrecroisent au fil de l'enfance et des festivals de cinéma ? Dans ce théâtre des vanités, ce cénacle du 7e art, ce monde aussi fascinant que cruel, la vérité est complexe, bien éloignée de ce qu'elle semble être... L'amor dans l'âme est un roman aux accents mélancoliques, magnifiquement romanesque, une histoire qui entremêle deuil et amour impossibles, et pose un regard plein d'interrogations sur nos comédies humaines.

  • 279 avant notre ère. Les Volques Tectosages participent au pillage du sanctuaire d'Apollon de Delphes. Par la suite, certains d'entre eux s'installent sur les hauteurs brumeuses de la vallée de la Garonne, chargés, dit-on, d'un trésor porteur d'une terrible malédiction.
    De nos jours. William Delange est un jeune professeur d'Histoire médiévale à l'Université de Toulouse. À la mort de son grand-père, il découvre un mystérieux parchemin contenant un poème crypté supposé le mener à l'Or perdu de la Ville rose. Le début d'une incroyable course contre la montre pour l'historien, aux prises avec une dangereuse organisation secrète.

    Journaliste et romancier, Alexandre Léoty fait son entrée au 38 avec L'Or caché de Toulouse, polar palpitant, son 4e roman. Il nous entraîne avec maestria dans les quartiers du centre historique de Toulouse où, sous la beauté des vieilles pierres, se cachent des mystères insoupçonnés. Et des gens peu recommandables...

  • Après divers événements au sein de son clan, le Clan des Bisons, Éool, le jeune chaman, prend conscience que sa mission de guide et protecteur des hommes debout ne sera efficace que s'il connaît le monde.
    Mais avant de pouvoir réaliser ce rêve, plusieurs obstacles vont se dresser devant lui et son ami Adani. La jalousie, l'envie et les rivalités certaines se ligueront pour l'empêcher d'accéder à la connaissance qui lui manque.
    Accueilli par le Clan des Mammouths, il va y faire des rencontres précieuses ou inquiétantes. Intronisé chaman dans ce clan, il va se voir confier la protection d'une petite troupe de chasseurs dont l'ambition est d'aller au nord, au bord des derniers glaciers, chasser le mammouth, traque hautement dangereuse.
    Mais les hommes debout ne sont-ils pas encore plus redoutables que les mammouths ?
    Confronté à l'inconnu, terres et hommes, Éool va devoir se surpasser pour la survie du groupe de chasseurs.
    Bien près d'être détruit par Amarok, un dieu néfaste des Terres Gelées, il devra mettre en oeuvre à la fois sa force psychique et physique pour vaincre ce Dieu mauvais dans la solitude absolue des glaces, et, l'exaltation brisée par l'horreur immédiate, il vivra l'expérience la plus forte.
    Nous sommes les enfants de ces Hommes formidables, qui nous ont donné le Monde, à force de courage et d'intelligence.
    Ce monde, savons-nous si nous en avons fait ce dont ils rêvaient ?

  • 1444.


    Clara va transformer la mémoire de sa grand-mère, Anne Chauverson, en un mythe qui jalonnera toute son existence. Cette jeune femme rassemble son savoir et ses forces vives pour réaliser les rêves de sa vie, pour tenter d'égaler ses ancêtres, tour à tour guérisseuse, herboriste, libraire, alchimiste, architecte et financier. Elle ne veut déchoir. Poussée par sa formidable soif d'aventure, et la crainte du mariage imposé, elle ira au-delà du possible et les épreuves seront au rendez-vous.


    Et vogue la galère ! Car c'est sur une galère de Maître Jacques Coeur que le monde et ses rudesses vont la blesser. Elle guérira en poursuivant toujours plus loin ses découvertes, à travers les déserts, dans les cités interdites aux chrétiens. Affrica la saisira à bras-le-corps et sur cette terre incandescente elle recevra les plus profondes leçons de sa vie.


    Jusqu'à l'aveu d'une solitude irrépressible et intolérable qui la piège à Tombouctou, on la voit se débattre et espérer.



  • Les routes vers le nord sont coupées. Clara, qui maîtrisait sa vie, est ballottée entre les dangers de la nature et la rage des hommes.


    Comme elle, voyageurs qui abordez Affrica, vous sentirez le souffle méphitique de l'Enfer sur terre. Pourtant, fascinés par cet énorme flux d'énergie et la puissance de Gaïa sous vos pieds, par le sourire des femmes, vous serez irrésistiblement happés.


    Quel tribut devra sacrifier Clara pour y survivre ?


    Rentrera-t-elle à Troyes, pour retrouver la terre de ses ancêtres ?


    Avec ce 5e et dernier tome, la grande saga médiévale de Christine Machureau s'achève en apothéose.
    />


  • Les habitants de Mazamet sont aux abois. Des fillettes disparaissent à intervalle régulier sans que personne n'y puisse rien. Pas de cadavres, pas d'indices, pas de témoins.

    Le Roi est mort, vive l'Empereur !

    Dans cette époque interlope qui nous mènera jusqu'à la Restauration, la police est une police politique d'abord. Il est un homme, Phoebus Vernet, qui se penche sur la société et louvoie entre Fouché et Talleyrand.

    À l'occasion d'un retour dans sa ville natale, il comprend que la population est laissée à l'abandon face à la masse des brigands, des « chauffeurs », des déserteurs et des réfractaires qui ne trouvent d'autre ressource que de rançonner les paysans de la plus atroce façon.

    Nommé Commissaire du Consulat, puis Commissaire Général, il décide d'arrêter cette hémorragie d'enlèvements.

    Où sont les jeunes filles ? Pourquoi ? Qui ? Sans cadavre et sans demande de rançon, l'enquête ne progresse pas.

    Phoebus s'apercevra que ces atrocités le concernent de près.


  • Entre Charles VII et le dauphin Louis, c'est la guerre. Une guerre larvée, rampante, alimentée par une haine sans nom. Entourés de centaines d'espions, ils se promettent toujours une affection traîtresse, hypocrite. Tous les coups sont permis.
    Dans cette cuve ardente où l'on brûle sur un claquement de doigts, Thomas, le barbier-chirurgien, s'est fourvoyé. Le pouvoir absolu piétinera-t-il sa famille ? La sorcellerie va-t-elle les détruire ou les aider ? C'est Gertrude, sa femme, qui prendra ce chemin à destination des enfers.
    Thomas et Gertrude, tombés par hasard dans cette soupe méphistophélique, pourront-ils sauver leurs enfants, leurs biens, leur réputation, leur vie ? Ou se perdront-ils corps et biens, balayés par des nécessités qui les dépassent, effacés par le vent de l'Histoire ?

    À travers le destin de ce couple dont on partage le quotidien, l'auteure nous initie à l'aspect intime de cette hostilité qui dura vingt-cinq ans entre Charles VII et son fils Louis, futur Louis XI. Elle y ajoute les prémices d'une sorcellerie qui a toujours eu droit de cité chez les grands de ce monde, aux recueils peu usités, mais totalement pérennes.
    Dans ce roman encore une fois magnifiquement mené, Christine Machureau renoue avec le Moyen-Âge dans lequel elle nous avait plongés avec sa saga Mémoire froissée.

  • - 57%

    Un automne sanglant s'abat sur la commune provençale de Château-Arnoux : deux crimes sont perpétrés et onze tableaux ont disparu dans la mairie. La Section de Recherches, chargée des meurtres et de ce vol troublant, réclame des renforts. Pour éclaircir cette sombre affaire, Paris missionne le commandant de l'OCBC, Enzo Battista, spécialiste des oeuvres d'art, et son lieutenant, Marania Le Goff. L'enquête s'avère plus compliquée qu'il n'y paraît, car d'autres homicides surviennent et des disparitions suspectes brouillent les pistes. Très vite, des ramifications à l'étranger vont entraîner les enquêteurs dans l'opération Venise Pourpre. Entre révélations qui s'enchaînent et spectres surgis de la Seconde Guerre mondiale, Battista et Le Goff vont avoir fort à faire s'ils veulent en sortir indemnes !

  • Une invitation en Martinique pour Gwenn et Soazic, ça ne se refuse pas ! Des vacances au soleil, entre luxe, calme et volupté... et puis c'est l'occasion de rendre service à un skipper de passage à Sainte Marine. Là où ça devient moins drôle, c'est quand l'accueil se fait avec un fusil à canon scié... Dommage pour les truands, ils sont tombés sur un couple d'enfer qui, entre deux ti-punch, ne se laissera pas faire. Rira bien qui rira le dernier ! Bois bandé : Richeria grandis est une espèce d'un arbre de la famille des Euphorbiacées qui pousse dans les îles des Caraïbes. Son écorce est connue sous le nom de « bois bandé ». Le chouchen (en breton : chouchenn ou mez, d'après les dictionnaires Catholicon de 1464 et An Here), historiquement proche mais pourtant différent de l'hydromel, est une boisson alcoolisée obtenue à partir de la fermentation du miel dans du jus de pomme, rejoignant ainsi la catégorie des oenomiels. Il se fabriquait autrefois plus particulièrement à partir de miel de sarrasin, jadis très présent en Bretagne, qui lui donnait sa couleur foncée et son goût prononcé.

  • Quand Yann Le Cossec, Breton émigré à Madagascar, confie à Gwenn Rosmadec, journaliste et écrivain public, un mystérieux carnet légué par un vieil oncle aux talents de guérisseur, il est loin de se douter du guêpier dans lequel il va, bien malgré lui, plonger Gwenn. Sillonnant la Bretagne à la recherche d'éléments qui leur permettraient de lever le voile sur le mystère du manuscrit rédigé en vieux breton, Gwenn et Soazic, son épouse, vont croiser la route des Druides, mais aussi celle d'un tueur pervers et d'un baron sans scrupules. Une intrigue qui se déploie au coeur des merveilleux paysages de Bretagne, au sein des secrets de la vieille culture druidique et des pouvoirs qu'elle tâche de maintenir dans l'ombre. Des pouvoirs qui éveillent bien des convoitises. Tous les ingrédients sont réunis dans ce roman, aventure, mystère, meurtres, humour, pour un très bon moment de lecture.

  • Un brise-glace canadien bloqué dans l'arctique ; trois copains sur une barge de pétrole ; des diamants cachés dans le navire ; une mafia chinoise qui les recherche. Alors que Gwenn et Soazic déjeunent tranquillement au sommet de la CN Tower, la plus haute tour de Toronto, ils ne savent pas encore qu'en acceptant de remettre une enveloppe à un ami en Bretagne de la part du restaurateur, ils vont mettre le doigt dans un engrenage infernal qui va les mener au port de La Valette puis sur les pistes du pays bigouden à la recherche des diamants perdus du Major Erwan Sachet, chevalier de l'Ordre de Malte. Une nouvelle aventure de notre incontournable couple breton qui déjoue intrigues et mystères en faisant fi du danger !

  • Tout le monde connaît le penchant de Gwenn Rosmadec pour les voyages au bout du bout du monde. Dans cette nouvelle aventure, notre journaliste et enquêteur préféré va battre des records et nous emmener de Trinidad à Miami en passant par les Alpes françaises et Saint-Malo ! Pour retrouver Jos Riou, un collègue journaliste un peu trop curieux, Gwenn, aidé de sa charmante épouse Soazic, est en effet prêt à tout, et ce ne sont pas quelques incantations vaudous prononcées par des manipulateurs mafieux qui vont le faire trembler, même si ce qu'il va découvrir au terme de son enquête s'avérera être un trafic des plus sordides. Cultes obscurs, croisières de luxe et argent sale forment dans ce nouvel opus d'Alex Nicol un cocktail savoureux et détonant !

  • Gwenn Rosmadec, ex-journaliste, écrivain public et enquêteur opiniâtre, a rendez-vous avec Fanchou Morbraz, ancien diplomate à la retraite, dans le but de rassembler les souvenirs d'une vie bien remplie et marquée par un long séjour à Taïwan.

    Au fur et à mesure des entretiens, Gwenn découvre un personnage fascinant, ayant mille histoires à raconter, dont celle des trois doigts du Bouddha, mystérieux talisman au redoutable pouvoir, dont il possède un des doigts.


    Entrent alors en scène, des agents du Guangbu - les services secrets de la République Populaire de Chine -, des hommes de main de la triade Justice et paix et toutes sortes d'agents doubles et de tueurs dont le but est de récupérer les différents éléments de l'artefact par tous les moyens.


    Gwenn et son épouse Soazic se retrouvent alors embarqués dans une aventure étonnante, qui va les mener de la Cornouaille jusqu'aux montagnes de l'île de Taïwan peuplées d'aborigènes, en passant par l'île d'Ouessant.


    Ils ne sont pas au bout de leurs surprises !



  • Alors que Gwenn Rosmadec, écrivain public et enquêteur privé, a presque terminé de reconstituer la longue histoire de Jean Corentin Bequet, fondateur du Bagad Ar Lenn Glaz, celui-ci meurt, percuté par une voiture dans d'étranges circonstances. D'autres « accidents » ont eu lieu aux environs de Pouldreuzic, et il semble bien que la clinique An Eol, établissement de luxe dans lequel de riches Chinois viennent se faire soigner, soit mêlée, à travers sa séduisante directrice, à cette multiplication des cadavres.
    Jean Corentin Bequet cache-t-il quelque chose, est-il mêlé à un trafic quelconque ? Quel est le rôle exact de Franck Le Mentec, moine bouddhiste ? Et qui est cet énigmatique Népalais qui se trouve toujours au bon endroit au bon moment ?
    Gwenn Rosmadec, toujours aidé de la pétillante Soazic, est cette fois-ci embarqué dans une aventure extrême, dont les dangers risquent bien de le dépasser. Il devra même éviter les filets tendus par la gendarmerie qui le soupçonne de meurtre !

  • Soazic Rosmadec, navigatrice hors pair, a beaucoup de chance. À la loterie organisée par l'association de la Voile Bretonne, elle a gagné un voyage pour deux dans l'Ouest américain. Los Angeles, Las Vegas, la mythique route 66, le Grand Canyon, San Francisco, de quoi partager des moments idylliques et inoubliables avec Gwenn. Des moments idylliques ? C'est sans compter sur l'incroyable talent de Gwenn pour attirer les cadavres... Et de fait, le périple de nos enquêteurs bretons, qui auraient pu simplement se laisser porter de sites paradisiaques en paysages grandioses, va vite se métamorphoser en voyage de la mort...



  • On sait bien que Gwenn Rosmadec a un faible pour le whisky au blé noir, et c'est en fin connaisseur de ce délicieux breuvage qu'il a été admis au sein de la confrérie de l'ordre du malt breton.
    Quand Guy Le Lay, le patriarche fondateur de la Distillerie des Menhirs, demande à Gwenn de l'accompagner aux Canaries en qualité d'interprète lors de négociations avec un Chilien qui souhaite produire le fameux whisky au blé noir, Gwenn accepte avec enthousiasme.
    Mais quand Guy Le Lay se rend au Chili pour finaliser le contrat qui doit lier les deux entreprises, bretonne et chilienne, son voyage, qui aurait dû être fructueux, se transforme en cauchemar.
    Gwenn, pour sauver son ami, va devoir affronter bien des dangers. Tueurs aux trousses, enlèvement, courses-poursuites dans le désert, rien ne lui sera épargné, et il va devoir vendre chèrement sa peau !

  • Lors d'une conférence qu'il donne sur la Bretagne en Italie, Gwenn Rosmadec croise les pas de Suzy Zappa. Cette Lombarde est depuis longtemps fascinée par l'île de Sein sans comprendre pourquoi. Elle charge Gwenn de chercher d'éventuels descendants de sa famille dans le Finistère.
    Des Zappa, il y en a ; mais ils portent depuis le temps des croisades un très lourd secret que convoitent le Vatican, les Salafistes saoudiens et la mafia romaine. C'est en cherchant cette famille que Gwenn, à son tour, va être confronté, bien malgré lui, à ces ennemis implacables. La traque le mènera des rives du lac de Côme aux routes enneigées de la Colombie Britannique en passant par Quimper, le Sinaï et l'île de Sein.
    Ces malfrats ont oublié un détail : comme le dit Soazic, son épouse, « on ne s'attaque pas à Gwenn Rosmadec ! »


  • Gwenn Rosmadec, écrivain public à Sainte Marine, a pour mission de rédiger les mémoires d'André Le Déan, un agriculteur à la retraite qui fut aussi résistant pendant la seconde guerre mondiale. Seulement voilà : ce dernier se fait assassiner dans d'étranges circonstances. Et d'autres morts vont suivre.
    Quel rapport établir entre ces crimes, un blockhaus en ruines qui abrite des ossements, des vols de moteurs de hors-bord et un club du 3e âge en délire ? Voilà de quoi occuper les neurones de notre Breton préféré, efficacement secondé par son épouse Soazic.
    Ce récit parsemé de dangers, mais aussi de cadavres, nous emmène de la Cornouaille, jusqu'en Suède en passant par la Bavière profonde.



  • Près de Pont l'Abbé, Lara et Pierrick Mélénec sont éleveurs de postiers bretons, une race de chevaux de trait magnifiques, typiques de la région. À l'occasion du concours agricole de Bréhoulou, leur plus belle jument, Erell de la Vallée, disparaît mystérieusement, vraisemblablement victime d'un enlèvement.


    Notre écrivain public Gwenn Rosmadec et son épouse Soazic sont présents lors de ces festivités et c'est tout naturellement qu'ils vont se mettre à la recherche du pauvre animal.


    C'est le début d'une enquête palpitante, dans laquelle on va rencontrer, entre autres, une Bretonne qui lit dans les pensées, un Sheikh d'Arabie saoudite millionnaire entouré d'une clique peu recommandable, un moine qui communique avec l'au-delà dans les catacombes de Palerme et divers membres de la pègre New-Yorkaise et du FBI dans leur milieu naturel.


    Avec un tel casting, pas de doute : les cadavres vont jalonner la quête de notre couple préféré. Mais les Rosmadec sont opiniâtres !

empty