• Dernier représentant d'une entreprise de nains de jardin rachetée par une holding américaine, Xavier Barthoux mène une vie bien rangée entre la tournée de ses clients, son épouse, son chien et sa résidence secondaire des Cévennes. Mais quand il découvre une fissure dans le mur de sa maison, c'est tout son univers qui se lézarde... Animé par une unique obsession, réparer la fissure, il entreprend un périple extrême et merveilleux jusqu'à l'autre bout du monde.

  • Ce roman est le compte rendu à la fois nostalgique et espiègle de la randonnée qu'effectua Stevenson avec une ânesse obstinée dans les Cévennes en 1878. Tandis que l'animal réinvente, à mesure de sa fantaisie, le chemin du voyage, son maître se prend peu à peu aux joies de l'errance. Éloge de la lenteur et du goût pour l'inutile, Voyage avec un âne dans les Cévennes nous invite « à voir le monde comme une bohème non pas vraiment raffinée, mais glorifiée et pacifiée » (Henry James).

  • Ruben se passionne pour les chemins de fer naissants. Pour ses 12 ans, son père lui offre son premier voyage en train. Au cours du trajet, il rencontre un mystérieux personnage qui le subjugue : Paulin Talabot, le grand initiateur des chemins de fer français. Quelques mois plus tard, ses parents recueillent une fillette, Marie. Ils grandissent côte à côte, comme frère et soeur. Avec les années, Ruben s'éprend de Marie, qui refuse de lui accorder son amour. Attristé par ce refus, Ruben décide de quitter le mas familial. Le jour de ses 20 ans, en 1864, contre l'avis de son père, il se fait engager sur les chantiers de chemin de fer. Commence pour Ruben une vie faite de rencontres, d'amour, de dangers et de révolte.
    Une vie qui lui fait côtoyer un jeune ingénieur, des camarades ouvriers, cévenols et étrangers, des "rouges" qui tentent de l'entraîner dans la contestation politique.
    Du rêve à la réalité, le jeune Ruben saura finalement faire la part des choses, mais au prix de certains sacrifices.

  • Après le remariage de leur mère, Louis et sa soeur Pascaline s'enfuient et sont recueillis par Antoine et Marthe, métayers au mas de la Sarrasine. Les enfants découvrent un domaine où la famille Loubaresse s'active depuis vingt ans avec passion autour des vignes et de l'élevage du ver à soie. Entre satisfactions et coups du sort, les deux orphelins ne se déroberont pas à la confiance portée par Antoine... Le destin de trois familles que les hasards de la vie vont faire se côtoyer pour le meilleur et pour le pire...

  • En novembre 1851, la première pièce de Léandre Lafforgue, agent spécial du président Bonaparte, est montée au théâtre de l'Odéon. Un crime passionnel commis dans l'établissement au même moment gâche la première du dramaturge débutant. Léandre est décontenancé lorsque l'enquête est confiée à deux recrues de la Noble cour, mais rencontre une romancière qui ne le laisse pas indifférent.

  • Episto

    Jean-François Pré

    Une ancienne gloire des hippodromes, un éditeur à succès et un chirurgien briguant un portefeuille ministériel sont assassinés. Les armes utilisées par le meurtrier sortent pour le moins de l'ordinaire, tout comme les missives qu'il adresse à l'ex-commissaire Langsamer pour annoncer chacun de ses crimes. Points communs entre les trois premières victimes - eh oui il y en aura d'autres - leurs visages sont vitriolés post-mortem...

    Des crimes vraiment mystérieux, une atmosphère chic, une écriture presque british, un héros, l'ex-commissaire Langsamer, dont les méthodes rappellent parfois celles d'Hercule Poirot : le successeur d'Agatha Christie est arrivé !

  • Joseph Biron a 82 ans quand sa femme meurt, le laissant seul dans sa ferme cévenole. Sa voisine, avec qui il est en mauvais termes, lui fait parvenir des victuailles. Décontenancé, Joseph découvre peu à peu cette femme étonnante que tout le monde fuit. Il se sent revivre, restaure un four à pain, organise des repas avec famille, voisins et touristes. Quand un jeune homme débarque dans sa vie...

  • - 60%

    Juillet 2015, alors que la menace terroriste est à son plus haut niveau, l'adjudant de gendarmerie Éléonore Darras rejoint sa nouvelle affectation, au fin fond de la Lozère, où elle a été mutée pour avoir dénoncé le harcèlement sexuel permanent dont elle était victime de la part de son supérieur.
    À peine arrivée, elle va devoir résoudre une série de crimes abominables, dont les victimes semblent liées à la mouvance anarchiste.
    Parallèlement à cette enquête le sous-officier doit faire face à l'hostilité apparente de sa chef, le lieutenant Sonia Hurni, officier énigmatique à la personnalité pour le moins déroutante.

  • Théophile meurt à 92 ans et laisse son mas perdu dans les Cévennes à son ami Jean, ancien instituteur qui cherche à donner un sens à sa nouvelle vie de retraité. Venu vivre au mas, Jean découvre une longue lettre que lui a laissé Théophile, lui confiant la délicate mission de retrouver sa fille Claire, avec laquelle il avait rompu définitivement.
    Respectant le dernier souhait de son ami, Jean décide de relever ce défi qui va bouleverser sa vie, et peut-être le mener enfin au bonheur ?

  • Amandine tombe sous le charme de Paul-Marie, fils de riches négociants. Le coup de foudre est réciproque mais les parents n'ont-ils pas d'autres projets pour leurs enfants ? Et la France ne va-t-elle pas se réveiller un matin d'août 1914, au son de la mobilisation générale ? Les élégances, toutes les élégances, celle qui s'expose et parachève la femme et celle silencieuse et bouleversante du coeur, se révéleront dans la générosité, l'amitié, l'amour et dans la souffrance quand arriveront les sinistres télégrammes du front. Mais Amandine est riche d'idées novatrices et souhaite créer un rayon de prêt à porter au sein de la boutique familiale

  • La révolte gronde dans les Cévennes, région huguenote qui refuse d'abjurer sa religion. Le 24 juillet 1702, le Gévaudan explose et la terrible lutte des camisards contre les impitoyables dragons du roi Louis XIV débute.
    La famille Tassin, protestante, fuit vers l'un des pays d'accueil. Hélas ! La jeune Clémence perd la trace des siens et se retrouve isolée. Après un long périple où le danger est omniprésent, elle embarque sur un bateau qui se fracasse sur les rochers de l'île d'Ouessant. Sous le choc, la jeune huguenote perd la mémoire. Retrouvera-t-elle un jour sa famille ?
    "Les Cévennes, c'est leur désert à eux, celui de l'espoir, celui de Moise à la recherche de la Terre promise". Clémence a ralenti sa marche et s'arrête. Soudain, elle se sent tellement lasse qu'elle a envie de mettre un terme à cette fuite effrénée. Charles se retourne et, apercevant le visage résigné de la jeune fille, il comprend qu'elle en a assez. Il revient sur ses pas, saisit son menton et le relève vers lui. - Petiote, tu ne vas pas baisser les bras maintenant que la liberté est presque à nous. Clémence, te vois-tu enfermée, sans doute à vie, à la Tour de Constance ? Tu deviendrais folle. Allez reprends-toi

  • En 1950, dans un village cévenol d'apparence paisible, des rivalités couvent entre des personnages hauts en couleur. Baptistin Fabre, dit Ficelle, sourcier grande-gueule, et Clovis, dit Barbaste, le braconnier retors, s'opposent pour obtenir les bois à truffes du père Arnaud. Pierre, en butte aux traditions familiales, cherche à épouser Colette. Les esprits s'enflamment tandis qu'Élodie, la bergère, sème la zizanie...
    Le maire menace et le curé peine à calmer ses ouailles. Les histoires cocasses se succèdent, mais le drame n'est jamais loin en ces temps où, sans eau ni électricité, l'on menait une existence rude, mais tout de même joyeuse.

  • « C´est Durrell à Sommières, flânant sur le marché inondé de soleil avant de retourner écrire, à son maset. C´est Chabrol sur le mont Lozère, arpentant "sa" Cévenne à pas de géant. Et Daudet le Nîmois, jouant enfant sous la porte d´Auguste à la marelle. Le Gard, depuis toujours, aime les gens de lettres. Et ils le lui rendent bien, comme le rappelle ce savoureux ouvrage.

    Il y a ceux qui y sont nés, comme Marc Bernard et Jean Carrière, et ceux qui l´ont adopté : François Nourissier, ouvrant les portes de son château bohème d´Arpaillargues, ou Pierre Combescot devenu camarguais par l´entremise de Jean Lafont.

    Ainsi nourris de leur terre natale ou d´élection, les auteurs deviennent de formidables guides. On songe évidemment au plus célèbre d´entre eux, Robert Louis Stevenson, et à son Voyage avec un âne dans les Cévennes. Son récit, écrit en 1878, prouve encore aujourd´hui que les trésors ne sont pas seulement dissimulés dans les îles. » Hervé Denyons, Le Point.

  • En 1878 comença son viatge per Cevenas acompanhat de Modestina, una sauma qu'a crompada per far lo carreg. Partís del Monestièr de Gaselha dins Velai e camina cap al sud d'aquí a St-Joan de Gardonenca. Aprèp Velai, travèrsa Gavaudan Naut, puèi davala dins lo país dels Camisards. Tot long de son escorreguda, Stevenson, sens nos amagar çò que lo còrcacha e sos desavènis amb Modestina o amb lo monde encontrats, nos far partejar son apròcha poetica e sensibla de la natura e a l'encòp son camin interior. Nos convida a tastar l'embelinament de la natura salvatja, los plasers de la marcha, las nuèits passadas a la serena e qualques còps la calor de l'espitalitat. Nos fa remembrar que qualques 180 ans abans son viatge, Cevenas foguèt lo teatre d'una guèrra sens pietat ont tot un pòble luchava per poder viure sa fe. Aqueste libre es benlèu l'istòria pus bèla escricha al sègle XIXen sus Velai, Gavaudan e Cevenas. Lo camin seguit per l'autor es integrat al malhum dels GR, lo GR 70, sonat lo Camin de Stevenson.

    En 1878, Stevenson commence son voyage dans les Cévennes accompagné de Modestine, une ânesse achetée pour porter ses bagages. Parti du Monastier sur Gazeille, en Velay, il chemine jusqu'à St-Jean du Gard. Après avoir traversé le Velay et le Gévaudan, il descend dans le pays des Camisards. Ce faisant, il nous rappelle que 180 ans auparavant, les Cévennes furent le théâtre d'une guerre sans pitié où tout un peuple lutta pour vivre sa foi. Au cours de son excursion, sans cacher ses ennuis et déboires avec Modestine ou les gens qu'il croise, il nous fait partager son approche poétique et sensible de la nature, mais aussi son cheminement intérieur. Il nous invite à partager son enchantement pour les paysages traversés, les plaisirs de la marche, ses nuits passées à la belle étoile et quelquefois la chaleur de l'hospitalité reçue. Ce livre est probablement la plus belle histoire écrite au XIXe siècle sur le Velay, le Gévaudan et les Cévennes. L'itinéraire suivi par l'auteur est aujourd'hui intégré au réseau des GR sous le nom de GR 70, ou chemin Stevenson.

    L'escrivan escocés Robèrt-Loís Stevenson foguèt un grand viatjaire que percorreguèt la planeta tota. Nasquèt a Edimborg (1850-1894) e moriguèt dins las Isclas Samoà. Entre temps aguèt léser d'escriure qualques cap-d'òbras universals, atals son : L'Iscla del Tresaur e L'Afar estranh del doctor Jekyll e d'En Hyde.

    Robert-Louis Stevenson (1850-1894), né à Edimbourg, écrivain écossais, grand voyageur qui a parcouru la planète entière. Il a écrit quelques chefs-d'oeuvre universels tels L'île au trésor et L'Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde.
    L'ouvrage paraît simultanément avec celui de Sèrgi Viaule : Dins las pesadas d'En Robèrt-Loís Stevenson. L'occasion d'un parallèle passionnant, à 140 ans d'intervalle, et dans la langue même du pays d'Oc.

  • Cévennes, 1398. Dame Mathilde donne le sein à Halix, fille du chevalier Bagard, et à sa dernière née, Claire. Les deux « nourrissonnes » partagent aussi le goût de la soie, que file le père de Claire. L'une incarnant la fougue, l'autre la sérénité, les deux amies ambitionnent une « renaissance » de leur région, malmenées par les guerres, des désordres, la disette.
    Un épisode à l'origine de l'âge d'or des Cévennes.

  • Jean Palade, régisseur des terres de la famille Dextrem, a de grandes ambitions pour sa fille : il veut l'unir au fils de son maître. Or le destin s'en mêle car la jolie Maria est enceinte des oeuvres d'un jeune berger. Renonçant à son projet, Jean Palade donne sa fille à Étienne Teissier, paysan modeste mais sérieux qui se meurt d'amour pour elle. Découvrant la supercherie, Étienne épouse sa belle mais refuse la dot. Devant l'honnêteté et le courage de son époux, Maria saura-t-elle ouvrir son coeur ?

  • Nous sommes en 1935, à la veille du Front populaire. Martial et Émilie vivent très petitement au Brusset, un petit village dans les montagnes cévenoles. Lui est tâcheron, elle femme au foyer. Ils vivent dans une maison misérable avec leur fils, Julien. Ils ont fait ce choix parce qu'Émilie n'a pas voulu être bru chez ses beaux-parents, condition très difficile à l'époque. Ils sont nés tous deux dans le même hameau et sont allés à l'école ensemble en se tenant par la main. Ils se sont promis de se marier depuis toujours. Leur amour est total et ils ont envie de tenter leur chance à la ville dont Émilie rêve depuis longtemps, afin d'essayer de vivre une existence meilleure. Par chance, Martial a fait son service militaire à Carpiagne, à côté de Marseille où il s'est fait un ami marseillais, Lucien qui est cheminot, responsable syndical. Malgré la crise qui s'aggrave, ce copain de régiment peut fournir un emploi à Martial et ils décident de tenter leur chance. Mais il ne s'agit que d'un remplacement. Au bout de deux mois, Martial va se retrouver sans travail et les difficultés commencent.

  • En 1971, un naturaliste et sa famille s´installent dans la Cévenne profonde... Ce choix d´histoires vivantes et drôles, émouvantes et piquantes dévoile leur rencontre avec les oiseaux et la montagne. Accompagné de dessins etd´aquarelles, ce beau texte captivera les amoureux de la nature (qu´ils soient ornithologues ou non) et charmera les amateurs de lecture.

  • Amélie n'a qu'un rêve : devenir institutrice. Pas si évident quand on est fille d'un garde forestier et qu'on grandit au sein d'une fratrie de sept enfants. Mais Amélie ne laissera rien s'immiscer entre elle et sa vocation, pas même son entrée forcée à la filature de soie pour couvrir les dettes de la famille. Rebelle, attachante, déterminée, la jeune fille est prête à tout pour réaliser son idéal de vie.

  • Lorsque Julien Estérel, le nouvel instituteur, découvre le corps sans vie de son prédécesseur, les gendarmes soupçonnent immédiatement un individu qui vit avec sa famille à l'orée du bois. Convaincue de l'innocence de son père, la belle Manuella trouve en Julien et en Marie, sa jeune collègue, des alliés inespérés. Mais au Saut-du-Loup, les légendes et les secrets qui dorment derrière chaque porte sont propres à brouiller les pistes. Ensemble, ils sont bien décidés à trouver à qui profite la crédulité des villageois.

  • NB : Le fichier EPUB est disponible uniquement en version "MISE EN PAGE FIXE" o Lo fiquièr EPUB qu'es utilisader sonque dens la version "botada en paja fixa".



    Dins aqueste raconte, l'autor nos escalcís cossí en quatòrze jorns percorreguèt, dins las pesadas de Robèrt-Loís Stevenson, los 300 km que desseparan Lo Puèi de Velai d'Alès. Fa de longa l'anar-tornar entre son experiéncia pròpria de caminaire e la del viatjaire escocés complida 140 ans enlà (1878-2018). Amb dins sa pòcha l'obratge Viatge amb un ase per Cevenas, Sèrgi Viaule torna trevar dralhas e sendarèls de Velai, Gavaudan e Cevenas. O fa amb estrambòrd, poesia e, quand ne vira, umor. Nos ofrís una òda a la gaug de meditar sus la plaça de l'uman dins la natura. Aquel libre encantarà los qu'an ja traulhat lo sendarèl Stevenson e, solide, balharà enveja de se lançar a los qu'o an pas encara fach.

    Dans ce récit l'auteur nous raconte comment, en quatorze jours, il a parcouru, sur les traces de R.-L. Stevenson, les 300 km qui séparent Le Puy en Velay d'Alès. Il y fait la comparaison entre sa propre expérience de randonneur et celle du voyageur écossais, effectuée 140 ans plus tôt (1878-2018). Avec en poche l'ouvrage Voyage avec un âne dans les Cévennes, il revient hanter les sentiers du Velay, du Gévaudan et des Cévennes. Il le fait avec enthousiasme, poésie et souvent humour. Se faisant, il nous offre une ode à la joie pour méditer sur la place de l'humain dans la nature. Cet ouvrage enchantera ceux qui ont déjà parcouru le chemin Stevenson et donnera certainement l'idée à ceux qui ne l'ont pas encore tenté, d'y aller cheminer...

    Conegut per sos romans e novèlas, Sèrgi Viaule, nascut en 1950 en país d'Albigés, es tanben un contaire de tria. Sa lenga, rica e plegadissa, li permet de descrire amb gaubi païsatges e sentits. Aqueste obratge es tirat de la meteissa vena que Barrutlada en Irlanda e en Gallas, paregut en 2015 dins aquesta meteissa colleccion.

    Connu pour ses romans et recueils de nouvelles en occitan, Sèrgi Viaule, né en 1950 en pays albigeois, est aussi un conteur d'une grande sensibilité. Sa langue, à la fois riche et souple, lui permet de décrire avec précision paysages et émotions. Cet ouvrage est de la même veine que Barrutlada en Irlanda e en Gallas, paru en 2015 dans cette même collection.
    L'ouvrage paraît simultanément avec celui de la traduction en occitan de Voyage avec un âne dans les Cévennes de Stevenson. L'occasion d'un parallèle passionnant, à 140 ans d'intervalle, et dans la langue du pays d'Oc.

  • Histoires mystérieuses tirées du terroir cévenol
    Pour ceux qui aiment les histoires extraordinaires et mystérieuses issues d'un terroir profond et pluri centenaire, voici un recueil de cinq nouvelles qui trouvent toutes leur origine dans les Cévennes anciennes et les histoires racontées au cours des veillées d'antan.
    Une cloche fantastique que personne ne met en branle et qui ne sonne que pour annoncer des ennuis... un enfant trop visionnaire... ou bien ces deux malheureux ensevelis (« Acatés » en occitan, signifie « ensevelis, recouverts ») sous l'éboulement d'une galerie souterraine à charbon... ou encore d'autres péripéties glauques et peu banales, en 1864, avec les ouvriers mineurs du vieux Plan des Pinèdes, entre Portes et La Levade...
    Voilà de quoi intriguer le lecteur.
    Les amateurs d'énigmes campagnardes, de phénomènes bizarres et obscurs, de mystères villageois, d'histoires tendres ou sordides devraient y trouver leur bonheur. Cependant les amateurs de poésie pourront y trouver aussi leur compte, un peu partout, mais particulièrement dans la dernière nouvelle du recueil !

  • Le mouvement hippie, qui marqua la fin des années 1960, début des années 1970, est désormais entré dans l'Histoire.
    C'est avec une grande sensibilité et en fin connaisseur des Cévennes que l'auteur raconte la quête initiatique d'un de ces jeunes hippies post soixante-huitards qui, après bien des tribulations, vit un destin intense et dramatique en retrouvant ses racines au coeur de la Vallée Française. Que de rebondissements, que d'émotion dans ces pages bouleversantes !
    Hervé Pijac vit à Montpellier, proche de ces Cévennes qu'il aime tant. Il est l'auteur de six romans historiques et de deux pièces de théâtre.

  • La biodiversité méditerranéenne : un sujet d´étude pour la recherche scientifique Ce livre a pour ambition de mettre en valeur plusieurs problématiques de recherche nationales et internationales notamment en écologie. Leurs objectifs est de profiter des enseignements dispensés par la nature depuis des millénaires. Autrement dit, faire évoluer notre société en s'appuyant sur le génie de la nature. L'auteur a choisi de travailler sur des modèles significatifs et puisés notamment dans la région méditerranéenne qui est l'un des 34 points chauds de la biodiversité planétaire, c'est-à-dire l'une des zones où la concentration d'espèces végétales et animales terrestres est la plus forte du monde, avec un niveau d'endémisme exceptionnel et la présence de plusieurs zones refuges apparues notamment lors des épisodes glaciaires.



    Ingénieur chimiste, universitaire (auteur de plus de 200 articles scientifiques), élu (successivement Maire de Mèze, Conseiller général, Conseiller régional, Député européen vice-président de la commission Industrie, Recherche, Commerce extérieur, en charge de la Recherche), Yves Pietrasanta est aussi un écologiste convaincu qui a su mettre en oeuvre de nombreuses actions en faveur de l'environnement. Actuellement Vice-Président du Conseil régional du Languedoc-Roussillon en charge du développement durable, de l'environnement et de l'énergie, il est l'auteur de sept livres traitant principalement des problématiques environnementales.



    Pour rendre hommage à l'extraordinaire inventivité de la nature et aux patrimoines méditerranéens naturel et humain, Yves Pietrasanta s'est entouré de chercheurs du Centre d´écologie fonctionnelle et évolutive de Montpellier (qui fête ses 50 ans d'existence en 2011), et de deux associations locales avec lesquelles ce laboratoire est en interaction.

    Ce livre est centré sur la région méditerranéenne, l´un des 34 points chauds de biodiversité planétaire, c´est-à-dire une des zones mondiales ayant les plus fortes concentrations d´espèces végétales et animales terrestres ainsi qu´un niveau très important d´endémisme.
    Cette richesse d´espèces méditerranéennes s´explique par la grande diversité d´écosystèmes et de paysages, ainsi que par la présence de plusieurs zones refuges notamment lors des épisodes glaciaires du Pléistocène. Ainsi la richesse floristique de la région méditerranéenne représente environ 10 % des végétaux supérieurs alors que cette région ne représente seulement que 1,6 % de la surface terrestre. Les 150 000 espèces d´insectes du bassin méditerranéen représentent les trois quarts des espèces européennes. Et parmi les espèces animales du vieux continent, près de 50 % des papillons et des reptiles et même plus de 60 % des poissons d´eau douce et des amphibiens sont endémiques de la région méditerranéenne, c´est-à-dire présents nulle part ailleurs au monde. Au-delà de ces listes d´espèces, la multitude de leurs interactions est la base du fonctionnement des écosystèmes. Les génies de la nature évoqués dans ce livre font appel à la fois à ce foisonnement d´espèces et aux processus régulant leurs interactions.

empty