• Le jeune Eragon, quinze ans, découvre en allant à la chasse un oeuf de dragonne. En décidant d'élever l'adorable Saphira, Eragon déclenche la colère du roi Galbatorix. Celui-ci craint qu'une ancienne caste d'élite, les dragonniers, ne renaisse. Ses envoyés commettent deux erreurs fatales : ils tuent le père adoptif d'Eragon et ils ne capturent ni le jeune homme ni la dragonne.

  • Eragon et sa dragonne, Saphira, sortent à peine de la victoire de Farthen Dûr contre les Urgals qu'une nouvelle horde de monstres apparaît. Ajihad, le chef des Vardens, est tué. Nommée par le conseil des Anciens, sa fille, Nasuada, prend la tête des rebelles. Eragon et Saphira lui prêtent allégeance avant d'entreprendre un voyage vers le royaume des elfes, à Ellesméra.

  • Des villes assiégées, Une île par-delà les tempêtes, D'anciennes prédictions, Un destin s'accomplit...
    Il y a peu encore, Eragon n'était qu'un simple garçon de ferme, et Saphira, son dragon, une étrange pierre bleue ramassée dans la forêt... Depuis, le sort de plusieurs peuples repose sur leurs épaules. De longs mois d'entraînement et de combats, s'ils ont permis des victoires et ranimé l'espoir, ont aussi provoqué des pertes cruelles. Or, l'ultime bataille contre Galbatorix reste à mener. Certes, Eragon et Saphira ne sont pas seuls, ils ont des alliés : les Vardens conduits par Nasuada, Arya et les elfes, le roi Orik et ses nains, Garzhvog et ses redoutables Urgals. Le peuple des chats-garous s'est même joint à eux avec son roi, Grimrr Demi-Patte. Pourtant, si le jeune Dragonnier et sa puissante compagne aux écailles bleues ne trouvent pas en eux-mêmes la force d'abattre le tyran, personne n'y réussira. Ils n'auront pas de seconde chance.
    Tel est leur destin. Il leur faut renverser le roi maléfique, restaurer la paix et la justice en Alagaësia.
    Quel que soit le prix à payer.
    Après Eragon, L'Aîné et Brisingr, le livre IV du cycle de l'Héritage entraîne ses lecteurs vers un achèvement digne de l'éclat, du souffle et de la puissance des dragons !

  • Eragon a une double promesse à tenir : aider Roran à délivrer sa fiancée, Katrina, prisonnière des Ra'zacs, et venger la mort de son oncle Garrow. Saphira emmène les deux cousins jusqu'à Helgrind, les Portes de la Mort, repaire des monstres. Or, depuis que Murtagh lui a repris Zar'oc, l'épée que Brom lui avait donnée, Eragon n'est plus armé que du bâton du vieux conteur.

  • Sentant venir sa mort prochaine, le mage Tambour Billette organise le legs de ses pouvoirs, de son bourdon, de son fonds de commerce. Nous sommes sur le Disque-monde (Vous y êtes ? Nous y sommes.) La succession s´y opère de huitième fils en huitième fils. Logique. Ainsi procède le mage. Puis il meurt. Or il apparaît que le huitième fils en cause est... une fille. Stupeur, désarroi, confusion : jamais on n´a vu pareille incongruité. Trop tard ; la transmission s´est accomplie au profit de la petite Eskarina. Elle entame son apprentissage sous la houlette rétive de la sorcière Mémé Ciredutemps... Après La Huitième Couleur et Le Huitième Sortilège... Vous en redemanderez.

  • Au XIX e siècle, le saint-simonisme invente la société libérale et individualiste du bonheur régie par l'élite. Depuis 2017, Emmanuel Macron en a fait son programme. Du coup, tout s'éclaire de ses intentions, de ses actions et de ses échecs. Un pamphlet où la pensée le dispute à la formule.
    Quasi inconnu des Français deux ans avant d'être élu à la présidence de la République, Emmanuel Macron ne vient pourtant pas de nulle part. Il se rattache clairement à un courant progressiste remontant au xixe siècle, le saint-simonisme, qui, à l'époque, promouvait la résorption du politique dans l'économie, l'attribution du pouvoir aux experts et aux scientifiques, le dépassement des cadres traditionnels et la fusion des identités par l'abolition des frontières, l'intégration européenne et la globalisation financière.
    Ce lien étroit avec le saint-simonisme éclaire les choix politiques de l'actuel Président de la République. Plongeant dans le passé pour mieux décrire notre avenir, Frédéric Rouvillois dévoile ainsi le sens caché du macronisme : sa volonté de liquider les réalités anciennes afin de leur substituer, sur tous les plans, un " nouveau monde " fluide, ouvert, sans identités ni barrières, afin que rien ne vienne gêner le mouvement perpétuel des individus et des biens qu'exige la mondialisation.
    Voici, amplifié par la gestion erratique de la pandémie qui a frappé la planète et dérouté la France, un dernier inventaire avant liquidation.


  • Transmettre plus, payer moins !

    Enjeux primordiaux, la succession et la transmission de patrimoine sont soumises à une fiscalité complexe et pas toujours avantageuse pour vos proches. C'est la raison pour laquelle le maître mot est l'ANTI-CI-PA-TION. Comment transmettre à ses petits-enfants, neveux, amis ? Quelles solutions sont prévues pour les couples pacsés et les familles recomposées ? Dans cet ouvrage à jour des dernières modifications législatives, Robert Matthieu vous aide à faire les bons choix dès à présent.
    Découvrez comment :
    * Éviter les conflits lors de la succession
    * Donner de son vivant
    * Transmettre plus à son conjoint
    * Protéger ses proches en cas de décès soudain

  • 1661, royaume de France. Delphine de Renvers est la plus heureuse des petites filles. Son père, le comte Hervé, va épouser Jeanne de la Trame. Et en plus d'une belle-mère, Delphine aura désormais une soeur de son âge : Gabrielle. Seule Fauvette, fille de servante et meilleure amie de Delphine, ne voit pas les nouvelles arrivantes d'un bon oeil. La croyant jalouse, Delphine refuse d'écouter ses arguments. Hélas, le pressentiment de Fauvette se révèle prémonitoire, car Jeanne de la Trame est en réalité une veuve noire qui a déjà tué trois maris et ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Sous des dehors charmants, elle et Gabrielle vont tout faire pour dépouiller le comte de Renvers et Delphine de leurs biens. Et gare à qui se mettra en travers de leur route !

  • Parce que nous vivons dans une société où l'emprise de l'économie n'a jamais été aussi forte, tout chrétien est amené à se questionner sur la place que l'argent tient dans sa vie.Grâce à une analyse à la fois claire et subtile s'appuyant sur l'Évangile et le magistère de l'Église, très éloignée des manichéismes faciles, Pierre de Lauzun nous aide à comprendre la nature paradoxale de l'argent et les raisons de l'attrait qu'il peut exercer sur nous, tout en nous aidant à ajuster notre rapport à lui, à la lumière du Bien commun.Du choix de notre activité professionnelle à la meilleure façon d'investir, en passant par ce qu'il nous faut donner, cet ouvrage propose de nombreuses réflexions qui sont autant de balises concrètes sur le chemin du royaume de Dieu.

  • Un guide vraiment pratique et parfaitement à jour pour répondre à toutes vos questions :Comment préparer mon testament et protéger mes héritiers ? Quand et comment accepter ou refuser une succession ? Comment maîtriser la fiscalité et résoudre les contentieux ?oComment organiser sa succession ?oComment rédiger son testament ?oQuels biens doivent être déclarés ?oComment calculer ses droits de succession ?oQuelles sont les conséquences de l'indivision ?oComment gérer les successions internationales ?oQuelles sont les mesures à prendre en cas de litige ?Inclus : cas pratiques, conseils, modèles de lettres et de testaments.

    2 Autres éditions :

  • Cinq ans après les événements de Delphine et le piège infernal, Gabrielle et sa mère, la ténébreuse Comtesse de Renvers, sont devenues les « fournisseurs en chocolat » de Louis XIII et de sa cour. Riches et confortablement installées au Louvre, elles profitent de leur héritage.De son côté, Delphine, qui a vécu aux Amériques avec la Tour-Guingois, revient en France. À 16 ans, elle est désormais méconnaissable et bien décidée à se venger. Elle parvient à s'installer au Louvre grâce au baron de Malingreux. Mais Delphine osera-t-elle aller jusqu'au bout de son geste pour se débarrasser de celles qui lui ont tout pris ?

  • « J'ai découvert l'inconnu d'un monde, étrange dépaysement, à mon arrivée sur la rivière de Saigon après cinquante-cinq jours de traversée ; je n'avais d'yeux que pour les centaines de paillottes sur pilotis, tout au long des berges, l'avancée lente, cérémonieuse, des buffles de la rizière, retenus à la corde par des paysans à chapeaux coniques, pantalons retroussés. J'ai entendu les premières rafales de la guerre à la Pointe des Flâneurs. Des miliciens viets isolés, cachés dans les hautes herbes, tiraient sur le bateau et nous étions sur le pont, comme au spectacle, déjà perdus par cette inconscience qui allait être ma sauvegarde. » Pour la première fois, Jacques Chancel revient sur son itinéraire dans les désordres de l'Indochine.

  • Benoît XVI partage son histoire pour la première fois depuis sa renonciation. Joseph Ratzinger est largement reconnu comme l'un des plus brillants théologien et dirigeant spirituel de notre époque. Il est né en Allemagne en 1929 et la montée du nazisme et de la guerre ont profondément marqué sa vie. Ratzinger a été élu pape en 2005, prenant le nom de Benoît XVI. Il a ouvert un chemin de purification pour l'Église catholique romaine à un moment où elle a été secouée par des scandales financiers et des scandales de violences sexuelles. Il a répété à plusieurs reprises que l'Europe devait retrouver ses racines chrétiennes et construire un nouvel humanisme pour le XXIe siècle. Benoît XVI a été mal compris par beaucoup et, en 2013, il a étonné le monde en démissionnant de la papauté. Beaucoup ont vu dans ce geste comme un signe du déclin du catholicisme, mais c'était le contraire : c'était une graine nécessaire pour ouvrir l'Église à une dimension vraiment universelle et au renouvellement entrepris par son successeur.
    Ce livre est préfacé par le pape François et contient le premier entretien de Benoît XVI depuis la fin de son pontificat.

  • Une plongée culturelle, artistique, politique et scientifique dans la Renaissance : un retour salutaire à l'humaniste à l'heure où notre société peine à se souvenir de ses racines... La Renaissance fut sans conteste une des périodes les plus riches de l'histoire moderne. Véritable cataclysme tant artistique (Léonard de Vinci) que scientifique (Galilée) ou encore sociétal (invention de l'imprimerie, diffusion de la culture), elle fut le théâtre de découvertes qui ont chamboulé l'histoire et la pensée humaines. Berceau de l'humanisme, elle vit se construire la notion d'identité européenne, à travers le retour à la pensée et la culture antiques. Il était plus qu'urgent que les Nuls, à travers la plume éclairée et éclairante de Jean-Christophe Saladin, grand spécialiste d'Erasme, se penchent sur cette période d'une richesse inégalée dans l'histoire européenne.

  • Dieu a-t-il vraiment créé le monde en sept jours ? Jésus est-il vraiment resté quarante jours dans le désert sans rien manger ? Dieu est-il vraiment tout-puissant ? Les anges existent-ils vraiment ? La Bible est-elle vraiment la Parole de Dieu ? Marie est-elle vraiment apparue plusieurs fois après sa mort ?À toutes ces questions, et à tant d'autres, quatre grands spécialistes de Dieu, un bibliste, un théologien, un scientifique et une philosophe, répondent avec simplicité et nous invitent à une (re)découverte de la foi chrétienne.

  • « Ne luttez pas contre vos faiblesses et vos vices, car c´est eux qui vous terrasseront, mais apprenez à les utiliser en les mettant au travail. Que ce soit la jalousie, la colère, la cupidité, la vanité, etc., il faut savoir comment les mobiliser afin qu´ils travaillent pour vous dans la direction que vous avez choisie.


    « Prenez les forces de la nature, comme l´électricité, le vent, les torrents, la foudre... Maintenant que l´homme sait comment les dominer et les utiliser, il s´enrichit. Et pourtant, à l´origine, ce sont des forces hostiles. Vous trouvez normal d´utiliser les énergies naturelles, alors pourquoi êtes-vous étonnés quand on vous parle d´utiliser les énergies primitives qui sont en vous ?... Lorsque vous connaîtrez les règles de l´alchimie spirituelle vous saurez transformer et utiliser toutes les forces négatives que vous possédez en abondance. » Omraam Mikhaël Aïvanhov

  • En cette nuit du 23 août 1829, Mrs Treverton, dicte à sa dame de chambre une mystérieuse confession qu´elle lui fait promettre de ne jamais détruire, dans le secret. Des années plus tard, alors que le fils du nouveau propriétaire s´apprête à épouser Rosamond Treverton, une étrange domestique fait son apparition. Le passé, insidieusement, revient hanter l´existence des futurs époux que tout promettait au bonheur...

  • Cet ouvrage explique pourquoi et comment, au cours de leur élaboration doctrinale puis de leur affirmation religieuse et politique (Ier millénaire après J.-C.), les trois religions monothéistes - hébraïsme, christianisme, islam - ont élaboré puis imposé des systèmes familiaux et de parenté distincts et consciemment opposés, créant entre elles des barrières culturelles et sociales infranchissables. Ces structures profondes ont persisté parfois jusqu'à nos jours. Elles ont eu, sur le plan économique et politique, des conséquences considérables : affirmation progressive d'un marché « libre » - en partie, aussi de l'État -, en Occident ; persistance du rôle dominant de l'État dans le monde musulman ; « économie de la diaspora » dans le monde juif.
    L'Économie de Dieu analyse tous les principaux aspects de ces évolutions divergentes, renouvelant, dans ce domaine, les thèses de K. Marx, de M. Weber et de K. Polanyi. L'auteur pose sous un jour nouveau des problèmes d'une brûlante actualité.


    Gérard Delille a été directeur des études pour l'Histoire moderne et contemporaine à L'École française de Rome, directeur de recherches au CNRS, directeur des études à l'EHESS de Paris et professeur d'histoire moderne à l'Institut universitaire européen de Florence. Il s'occupe d'histoire de la famille et des systèmes de parenté avec une attention particulière aux aspects culturels, économiques et politiques.

  • Owen Traquemort a survécu à l´affrontement avec l´entité destructrice qu´on appelle la Terreur ; mais rien ne l´avait préparé à cette révélation bouleversante : la Terreur n´est nulle autre qu´Hazel d´Ark, son unique amour...
    Deux siècles plus tôt, désespérée et rongée de colère d´avoir perdu Owen, Hazel a pénétré dans le Labyrinthe de la Folie qui, se nourrissant de ses émotions bouillonnantes, l´a transformée en une force capable de dévorer les galaxies. Aujourd´hui, pour l´arrêter, Owen doit se servir des pouvoirs que lui a conférés sa traversée du Labyrinthe et remonter le temps pour empêcher la transformation d´Hazel.
    Sans Owen pour le guider, Louis Traquemort doit prendre le commandement de la flotte impériale loyale à sa famille et la lancer contre Finn Durandal, le despote qui s´est emparé du Trône. Louis sait déjà que l´Empire le considère comme un traître et un proscrit, mais il apprend soudain que Finn a fait exécuter toute sa famille ; alors la mission qu´il s´est donnée de renverser l´État tyrannique de son ancien ami passe au second plan, derrière son désir de vengeance...
    La saga s´achève en apothéose.
      La coda est le huitième et dernier livre de la saga Traquemort, enfin complète.

  • Amy a un don fabuleux : elle peut plonger au coeur des livres ! Le Petit Prince, La Belle au bois dormant, Le Portrait de Dorian Gray, Le Livre de la jungle, Peter Pan, Le chien des Baskerville, Alice au pays des merveilles, Orgueil et Préjugés... Lorsque Amy se rend compte qu'un grand danger menace ces chefs-d'oeuvre, elle fera tout pour les protéger et vivra une aventure hors du commun.Une intrigue haletante qui montre les plus grands héros de la littérature tels que personne ne les a jamais vus !

  • « Pour Elizabeth, Darcy restait cet homme qui se rendait odieux envers tout le monde et qui n'avait pas daigné l'inviter à danser. » Retrouvez les aventures d'Elizabeth Bennet dans ce chef-d'oeuvre illustré de la littérature classique.

  • Le paysage de nos vallées pyrénéennes au milieu du XXe siècle, reflétait l'harmonie d'un équilibre déjà réalisé au Moyen Âge. Des champs, des prés, des granges au-dessus des villages et des pacages de haute montagne composaient une mosaïque ordonnée, conquise, et entretenue dans l'espace montagnard. À partir de cette date, cet équilibre et cette économie basculent totalement. Les jeunes quittent les vallées pour les villes. Nous assistons à la fin d'une civilisation dont les derniers acteurs voient disparaître avec nostalgie les fondements de leur vie. Adrien Castéran, dernier berger de cette longue lignée, rassemble toutes les qualités et les valeurs de ces hommes qui ont façonné la montagne, attachés à leur terre, leur troupeau et leurs amis. Originaire du Nistos, dans le piémont, il va parcourir les montagnes de la vallée d'Aure et principalement celle de Cap de Long. Ces pages retracent sa vie, dans ses montagnes et dans les plaines gasconnes lors de la transhumance d´hiver au milieu de ses brebis en liberté. Ce récit apporte un témoignage de la vie des bergers et éleveurs de la vallée et du piémont.

  • 1860, Un demi-siècle s'est écoulé depuis que Moïse Lefort a planté son premier rang de vigne en terres berrichonnes

empty