• Chaque jour, les journaux regorgent d'histoires concernant les êtres que nous sommes. Elles sont, a priori, anodines mais elles recèlent, en elles-mêmes, les aléas de nos propres existences. Elles paraissent ordinaires et pourtant, par on ne sait quelle volonté d'un mystérieux et puissant maître du destin, elles basculent souvent dans l'extraordinaire. Ces faits divers, puisqu'il s'agit de cela, expriment, selon le poète Charles Baudelaire, « l'absurde qui s'installe dans l'intelligence pour la gouverner avec une épouvantable logique ». Et puis, il y a la réalité : ils relatent tous la magie des exceptions de la vie ! Dramatiques, tragiques, burlesques, étonnantes, magnifiques et poétiques, ces contingences offrent à celui et à celle qui sait s'émerveiller des choses de la vie l'occasion de méditer sur la fragile condition humaine. Dans son étude sur le fait divers (Essais critiques) le philosophe et sémiologue Roland Barthes démontre que celui-ci, « en dépit de son aspect futile et souvent extravagant, porte sur des problèmes fondamentaux, permanents et universels : la vie, la mort, l'amour, la haine (...) la destinée. » C'est dire si ce genre d'information que Barthes qualifie « d'immanente » s'apparente, à la nouvelle et au conte. Ainsi, dans ces Archives de l'insolite, Éric Yung a puisé l'inspiration dans des centaines d'articles de la presse nationale et régionale et, par la force du récit, les présente sous forme de chroniques dont les sujets dépassent l'entendement. Certaines d'entre-elles paraissent même incroyables. Pourtant, toutes ces histoires sont vraies.

empty