• Publication originale : Il Mulino, Bologne, 1994.
    Traduit de l´italien par Adriano Gubellini.
    Un petit livre qui emprunte les chemins de traverse de l´histoire de l´économie et de l´histoire de la culture, et nous convie à un voyage facétieux en trois épisodes : les bonnes et mauvaises fortunes d´une grande famille de banquiers florentins au XIVe siècle ; les roueries imaginées par les Européens sous Louis XIV afin de gruger les Turcs et de favoriser la contrefaçon d´une monnaie, le petit Louis ; enfin, le dit et le non-dit des traités de commerce français des XVIIe et XVIIIe siècles.
    Tout l´art de Cipolla tient dans sa capacité unique à tisser une trame entre ces épisodes apparemment éloignés. Le rôle du banquier et du commerçant dans les sociétés européennes, et surtout l´évolution bien peu linéaire de leur statut au fil du temps et des frontières, constituent l´épicentre de cet essai.

empty