• Capitalism has co-existed with many different kinds of states, from Victorian Britain to republican France and confederate Switzerland, from Fascist and Nazi regimes to post-war European democracies, from post-Meiji Japan to south-east Asian and Latin American dictatorships, communist China and even Russia. Today, the march of capitalism appears inexorable - but it was not always so. In this riveting account of the rise of global capitalism from the 1880s until 1914, Donald Sassoon describes how after industrialization swept the world in the early nineteenth century the modernization of society and global capitalism followed. With capitalism, Sassoon argues, for the first time in the history of humanity, there was a social system able to provide a high level of consumption for the majority of those who lived within its bounds; its only rival, communism, was to fail miserably. But, in time, capitalism proved a devastating force in need of regulation, whose inbuilt traits were anxiety and crisis. With astonishing breadth of vision and scholarship, Sassoon encompasses the first great modern economic globalization, forerunner to today's consumer society, in this original and compelling book.

  • Ah, ce sourire... Nous l'avons tous vu des centaines, sinon des milliers de fois, ce sourire qui éclaire le visage de Mona Lisa, celle que l'on a baptisé la Joconde. Son portrait, peint par Léonard de Vinci aux alentours de l'an 1503, est devenu le tableau le plus célèbre du monde. On l'a idolâtré, on l'a imité, on l'a parodié, on l'a exploité et pourtant, qui connaît vraiment l'histoire de ce chef-d'oeuvre incomparable. Dans cet ouvrage captivant, où l'image est le principal narrateur, l'historien d'art et spécialiste de la Joconde, Donald Sassoon, bous détaille de façon approfondie l'histoire du tableau et celle du peintre génial qui a assuré une gloire immortelle à une modeste florentine du XVI ème siècle.

  • In this fascinating look at the unique conjuncture of factors surrounding Il Duce's seizure of power, eminent historian Donald Sassoon traces the political circumstances that sent Italy on a collision course with the most destructive war of the century.


  • Les trois auteurs (un historien, un économiste et un politologue) situent les changements intervenus en 2016, du referendum sur le Brexit au nouveau président des USA, dans le cadre plus global de l'Occident (incluant la vaste vague populiste et nationaliste) et du système mondial, avec l'émergence de la Chine, des nouvelles économies et d'un monde multipolaire, instable, fragmenté et plus dangereux.


    Ce changement majeur dans l'histoire mondiale impose un tournant à l'UE. Une nouvelle perspective européenne ne sera possible qu'à deux conditions : que les systèmes socio-économiques européens évoluent vers plus de convergence avec les modèles nationaux les plus performants dans le cadre de la mondialisation, conciliant ouverture, compétitivité internationale et protection sociale; et que, deuxième condition, l'UE des 27, sans rêver d'un super-État européen, lance, de façon réaliste, un nouveau modèle d'intégration, plus politique, différencié en fonction des différentes volontés d'avancer ensemble.



    Mario Telò, Chaire J. Monnet ad personam, est professeur de Relations internationales à l'ULB et à la LUISS de Rome. Il a récemment publié L'Europe en crise et le monde, Bruxelles 2016. André Sapir est professeur émérite d'économie à l'ULB et Senior fellow de la Fondation Bruegel et du ECPR. Parmi ses ouvrages, An Agenda for a Growing Europe: The Sapir Report, Oxford University Press, 2004. Sapir et Telò sont membres de l'Académie Royale des Sciences. Donald Sassoon est professeur émérite d'histoire au Queens collège, Université de Londres. Parmi ses livres, The Culture of the Europeans., Harper Collins 2006.

empty