Langue française

  • Muhammad Yunus, qui a reçu le prix Nobel de la paix en 2006, est l'un des critiques les plus sévères du capitalisme actuel, qui accroît les inégalités, le chômage et participe à la destruction de notre environnement. Pour sauver l'humanité et la planète, nous avons besoin d'un nouveau système fondé sur l'altruisme et la générosité plus créatifs et efficaces, selon lui, que l'intérêt personnel.Aujourd'hui, de l'Inde à la Colombie, en passant par l'Allemagne ou la France, des milliers d'entrepreneurs suivent ses idées, créant des entreprises qui, sans être gouvernées par le seul profit, cherchent à réduire la pauvreté, à améliorer les soins médicaux et l'éducation, ou encore à lutter contre le réchauffement climatique.À partir de multiples expériences inspirées de son travail, Muhammad Yunus dresse ici le portrait de cette nouvelle civilisation qui émerge, et lance à tous un défi plein d'espoir.Traduit de l'anglais par Olivier Lebleu.

  • Le prix Nobel de la Paix 2006 a couronné l'extraordinaire destin et le travail d'un homme qui a transgressé les préjugés économiques, politiques et religieux les plus tenaces en mettant en place une banque pour les pauvres.
    En créant au Bangladesh la Grameen Bank, il a prouvé non seulement que le micro-crédit fonctionnait avec une extraordinaire efficacité - plus de 95% des prêts sont remboursés - mais aussi qu'il contribuait à redonner leur dignité à des millions d'hommes et surtout de femmes. Aujourd'hui, grâce à Muhammad Yunus et au micro-crédit, plus de 10 000 institutions de micro-finance sont réparties sur la planète - au Sud comme au Nord - et plus de 150 millions de familles pauvres ont enfin accès à des services financiers adaptés.

    Une authentique révolution mise en place par un visionnairedont voici l'autobiographie.

  • De l'un des pays les plus défavorisé du monde, le Bangladesh, Muhammad Yunus a suscité une extrordinaire révolution silencieuse qui touche le destin de millions d'individus et passionne les responsables économiques et politiques du monde entier. Sa banque, la Grameen, prête de l'argent aux plus démunis des démunis, à ceux qui n'offrent aucune garantie de remboursements - ni famille ni biens - et qui sont totalement rejetés pas les institutions traditionnelles. Alors qu'un prêt minime leur redonnerait le courage et la dignité de s'assumer.


    Aujourd'hui, le succès de sa méthode est spectaculaire. Non seulement dans son pays où plus de 10% de la population bénéficie de ses prêts dont la très grande majorité sont des femmes - avec un taux de remboursement supérieur à 90% - mais aussi dans 57 autres nations, dont les Etats-Unis, la Chine, l'Afrique du Sud et la France... Dans le monde entier, de multiples organismes s'inspirent de ses principes et les développent.


    Voici l'autobiographie de cet homme hors du commun qui, par son action et par sa pensée, à transgressé les préjugés économiques, politiques et religieux, et a réussi à imposer sa certitude. Pour vaincre la pauvreté, il ne suffit pas de lancer de gigantesques projets, il faut venir en aide au premier maillon de la chaîne économique :l'homme. Et lui redonner espoir.

  • Les pastiches ou parodies proposés dans ce recueil ont été inspirés par des oeuvres essentielles parues au cours des derniers mois, telles :

    Michel Ouelburne, Les Testicules alimentaires Margarine Peugeot, Dernier Roman Popaul et Virginie Démente, Nique-moi les choses Slip Follers, L'Année du lapin Tahar Ben Mondo, Alain Delon expliqué à mon Kiki Barilla et Talie, Les Portes du fiel Jasmine Razé, Lard

empty