• Les O'Brien

    Peter Behrens

    Tout commence en 1887 au fond de l'arrière-pays canadien : à la disparition de son père, le jeune Joe O'Brien, brusquement chef de famille, fait tout son possible pour assurer la subsistance des siens. Dur à la tâche, brillant, il comprend vite que rester enterré dans le Pontiac ne lui suffira jamais. Après la mort de leur mère, il organise avec l'aide d'un vieux jésuite le départ de la fratrie pour une nouvelle vie - les filles au couvent, un frère au séminaire, l'autre en Californie et Joe à l'assaut du continent !

    Sa rencontre avec l'indépendante Iseult Wilkins donne subitement un sens à sa quête de réussite : de Venice Beach à Montréal en passant par la Colombie-Britannique, Joe ne cessera dès lors d'oeuvrer à l'établissement de son clan.

    Parcourant deux guerres mondiales, les années folles, la crise de 1929, le second après-guerre, Les O'Brien est tout à la fois la biographie d'un homme exceptionnel, le destin d'un mariage, d'une famille, et l'histoire rigoureusement documentée d'un siècle, de l'évolution des mentalités à travers les générations qui s'entrechoquent....

    Avec un talent de conteur exceptionnel, Peter Behrens déploie une épopée moderne dans la tradition du grand roman américain.

  • Billy Lange est né en 1909 sur l'île de Wight, en Angleterre, où son père est skipper pour un riche baron juif allemand. Enfant, Billy est fasciné par la fille du baron, l'insaisissable et volontaire Karin von Weinbrenner. Après la Première Guerre mondiale durant laquelle la famille Lange a dû émigrer, Billy et Karin, réunis par hasard à Francfort, se découvrent un intérêt commun pour l'Ouest sauvage et ses histoires racontées par Karl May. À partir de là, d'année en année, les deux jeunes gens multiplient les passions communes : vitesse, jazz, boîtes de nuit, et un tenace rêve d'évasion... Face à la montée du nazisme, Billy et Karin vont faire front, taraudés par une même question : faut-il rester ou se résoudre à fuir ?

    Profondément émouvant, Les insouciants est une histoire d'amour, une épopée historique, et une réflexion lucide sur la violence de l'Europe du XXe siècle.

  • " Sortir, marcher. Ainsi en va-t-il dans les rêves. C'est cela la loi des rêves : rester en mouvement. ". En 1846, l'Irlande est frappée par l'épidémie de mildiou. Les récoltes de pommes de terre sont ruinées et la famille de Fergus, refusant l'expulsion, subit la famine. Demeuré seul, Fergus comprend que, conformément à " la loi des rêves ", son seul espoir de survie est de quitter cette terre et d'aller de l'avant. Commence alors un périple semé d'embûches, de rencontres et d'aventures aussi cocasses que dramatiques, au cours duquel il croisera notamment une troupe d'enfants errants avant de rencontrer sa compagne, Molly, dont il devra apprendre à se méfier... Son chemin le conduira de Dublin à Liverpool où il embarquera pour le Québec. Véritable roman initiatique, La Loi des rêves est un récit des origines de l'Amérique. Déployant un talent de narration hors du commun, Peter Behrens questionne l'exil et met en lumière l'Histoire et le peuplement du continent Américain.

  • Ireland, 1846. A boy on a life-changing journey which lives in the mind long after the final page. It is 1846, the height of the Great Hunger, and young Fergus is forced to grow up fast. Following the destruction of his home, he loses not only his family but everything he has ever loved. So begins an epic journey from innocence to experience that takes him from the west coast of Ireland to the docks and bordellos of Liverpool, and across the Atlantic. Along his journey he will meet bandit chiefs and railway navvies, 'pearl boys' and daring girls, and the willful Molly, who will teach him the ways of the world.

  • @2@An unforgettable saga of love, loss, and exhilarating change spanning half a century in the lives of a restless family, from the author of the acclaimed novel @18@The Law of Dreams.@19@@16@@18@@95@#160;@19@@16@@18@The O@12@Briens@19@ is a family story unlike any told before, a tale that pours straight from the heart of a splendid, tragic, ambitious clan. In Joe O@12@Brien@95@mdash;grandson of a potato-famine emigrant, and a backwoods boy, railroad magnate, patriarch, brooding soul@95@mdash;Peter Behrens gives us a fiercely compelling man who exchanges isolation and poverty in the Canadian wilds for a share in the dazzling riches and consuming sorrows of the twentieth century.@16@@95@#160;@16@When Joe meets Iseult Wilkins in Venice, California, the story of their courtship@95@mdash;told in Behrens@12@s gorgeous, honed style@95@mdash;becomes the first movement in a symphony of the generations. Husband and wife, brothers, sisters-in-law, children and grandchildren, the O@12@Briens engage unselfconsciously with their century, and we experience their times not as historical tableaux but as lives passionately lived. At the heart of this clan@95@mdash;at the heart of the novel@95@mdash;is mystery and madness grounded in the history of Irish sorrow. @18@The O@12@Briens@19@ is the story of a man, a marriage, and a family, told with epic precision and wondrous imagination.@3@

  • The award-winning author of The O'Briens and The Law of Dreams now gives us a devastating novel of love and family set in the violent years between 1914 and 1938 as Europe staggers between two world wars.
    Our narrator is Billy: born to a German father and Irish mother on the Isle of Wight summer estate of the German-Jewish Baron von Weinbrenner. This is the story of Billy and the baron's entrancing daughter, Karin, and the dangerous paths they travel as their childhood attachment deepens to a complex love overshadowed by the rise of the Nazis. Their story takes us from a golden Edwardian summer on the Isle of Wight to London under Zeppelin attack to Ireland on the brink of its War of Independence and at last to Germany in the darkening Weimar period, where Billy and Karin come of age in a country wounded by war and seething with hatreds. On Baron von Weinbrenner's stud farm outside Frankfurt, they share a passion for racehorses and for the Wild West novels of Karl May, whose dream of escape to El Llano Estacado, a richly imagined New Mexico landscape, becomes a powerful beacon of freedom as Germany marches toward Hitler, war, and the Holocaust. Richly imagined, deeply researched, and profoundly moving, Carry Me is a love story, a historical epic, and a powerful meditation on the violence of Europe's 20th century.
    From the Hardcover edition.

  • Billy Lange est né en 1909 sur l'île de Wight, en Angleterre, où son père est skipper pour un riche baron juif allemand. Enfant, Billy est fasciné par la fille du baron, l'insaisissable et volontaire Karin von Weinbrenner. Après la Première Guerre mondiale qui a obligé les parents de Billy à émigrer en Allemagne, les deux jeunes gens se recroisent sur la propriété du baron, près de Francfort. Au fil des ans, alors que la société perd ses repères moraux et que l'Allemagne marche vers la Seconde Guerre mondiale, Billy et Karin se découvrent des points communs : les chevaux, le jazz, la vitesse, un tenace rêve d'évasion. Et, tandis que Billy se trouve une " situation " chez IG Farben, Karin, si représentative d'une certaine jeunesse argentée, part mener une vie de bohême à Berlin. Face à la montée du nazisme, aux traitements infligés au baron et à son entourage, Billy et Karin vont faire front, taraudés par une même question : faut-il rester ou se résoudre à fuir ?

    Le roman entrelace les souvenirs de Billy : son enfance anglaise, l'emprisonnement de son père soupçonné d'espionnage pendant la Première Guerre mondiale, le refuge dans une Irlande secouée par l'IRA, la fuite en Allemagne auprès du baron, l'entre-deux-guerres où se mêlent insouciance et signes annonciateurs d'un nouvel ordre des choses.

    Peter Behrens poursuit son ouvre semi-autobiographique et offre un éclairage subtil et une fine compréhension de la " grande Histoire " à travers les itinéraires de ses personnages. Profondément émouvant,
    Les insouciants est une histoire d'amour, une épopée historique, et une réflexion lucide sur la violence de l'Europe du XXe siècle. Un roman magistral.

    Peter Behrens est né en 1954 à Montréal, où il a grandi. Son premier recueil de nouvelles,
    Night Driving, a paru en 1987. Il a ensuite publié dans diverses revues et anthologies. Un temps professeur de creative writing à l'université de Stanford, il a également travaillé comme scénariste. Après
    La Loi des rêves (prix du Gouverneur général en 2006 ; Christian Bourgois, 2008) et
    Les O'Brien (Philippe Rey, 2014 ; 10/18, 2015), il signe ici son troisième roman, très bien accueilli par la critique outre-Atlantique.

  • Ireland 1846. A boy on a life-changing journey, which lives in the mind long after the final page.It is 1846, the height of the Great Hunger, and young Fergus is forced to grow up fast. Following the destruction of his home, he loses not only his family but everything he has ever loved.

  • The focus of the Congress will be leading-edge manufacturing processes. Topics include manufacturing at extreme speed, size, accuracy, methodology, use of resources, interdisciplinarity and more. Contributions from production and industrial engineering are welcome. Challenges from the areas of manufacturing, machines and production systems will be addressed. 

    Production research constantly pushes the boundaries of what is feasible. The Congress "Production at the leading edge of technology" will highlight production processes that are advancing into areas that until recently were considered unfeasible, also in terms of methodology, use of resources and interdisciplinarity.

    But where does the search for new limits lead? Which limitations do we still have to overcome, which ones do we not want to overcome?

    The aim of the German-speaking colloquium is to establish connections between the research locations and to intensify the overall transfer of results and experience with industrial users.

empty