Bandini

Bandini (postface de Philippe Garnier)

Traduction BRICE MATTHIEUSSENT  - Langue d'origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

À propos

Bon et méchant, généreux et voleur, Arturo Bandini détruit d'une main ce qu'il construit de l'autre. Dans son roman de jeunesse devenu culte, Fante a versé toutes les frustrations de l'enfance. Et à l'instar de son père maçon, impuissant devant la rudesse de l'hiver qui l'empêche de travailler, le jeune Bandini assiste résigné à l'implosion du couple parental. « Enfin, voilà un homme qui n'a pas peur de ses émotions. » Charles Bukowski. Traduit de l'anglais (États-Unis) par Brice Matthieussent Postface de Philippe Garnier.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782264033000

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    265 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    179 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

John Fante

John Fante est né en 1909 à Denver, de parents immigrés italiens. Largement autobiographique, comme nombre de ses autres ouvrages, son premier roman, Bandini, paraît en 1938. Il s'installe ensuite à Hollywood, où il travaille en tant que scénariste et mène une vie plus apaisée et confortable. Il connaît une fin de vie plus difficile : aveugle et frappé par un diabète qui l'immobilise, il a cependant écrit jusqu'à son décès, dictant son dernier roman à son épouse. Mort en 1983, il est aujourd'hui considéré comme un écrivain de premier ordre, précurseur de la Beat Generation.

empty