L'étrange voyage de monsieur Daldry

L'étrange voyage de monsieur Daldry (EDITION SPECIALE)

À propos

« L'homme qui va le plus compter dans ta vie vient de passer dans ton dos. Pour le retrouver, tu devras entreprendre un long voyage et rencontrer six personnes qui te mèneront jusqu'à lui... Il y a deux vies en toi, Alice. Celle que tu connais et une autre, qui t'attend depuis toujours. » Londres, 1950. Alice mène une existence tranquille entre son travail, qui la passionne, et sa bande d'amis, tous artistes à leurs heures. Pourtant, la veille de Noël, sa vie va être bouleversée. Au cours d'une virée à la fête foraine de Brighton, une voyante lui prédit un mystérieux avenir. Alice n'a jamais cru à la voyance, mais elle n'arrive pas à chasser ces paroles de son esprit, et ses nuits se peuplent de cauchemars qui semblent aussi réels qu'incompréhensibles. Son voisin de palier, Monsieur Daldry, célibataire endurci, gentleman excentrique et drôle, aux motivations ambiguës, la persuade de prendre au sérieux la prédiction de la voyante et de retrouver les six personnes qui la mèneront vers son destin. De Londres à Istanbul, il décide de l'accompagner dans un étrange voyage...

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782266235006

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    197 g

  • Distributeur

    Interforum

Marc Levy

Après avoir passé six ans à la Croix Rouge et dirigé un cabinet d'architectes, Marc Levy publie son premier roman Et si c'était vrai aux Éditions Robert Laffont en 2000. Ce roman connaît un succès immédiat en France ainsi qu'à l'étranger, et est adapté au cinéma en 2005 par Dreamworks. ÿÿÿÿÿIl est traduit en 49 langues.ÿMarc Levy a co-écrit et réalisé un court métrage pour Amnesty International, La lettre de Nabila, en 2003 et il a écrit des chansons pour différents artistes dont Johnny Hallyday.

empty