La fabuleuse collection Baillon

La fabuleuse collection Baillon

Résumé

Une Ferrari 250 GT California Spyder ayant appartenu à Alain Delon et recherchée depuis quarante ans par les spécialistes, des Delahaye carrossées par Chapron, des Talbot Lago, dont le cabriolet T26 réalisé par Saoutchik pour le roi Farouk, des Delage, mais aussi des Renault et Citroën des années 20 ou des camions Berliet comme à l'échouage en plein champ... La récente découverte d'une fabuleuse collection oubliée sous des tôles ondulées a ému les passionnés du monde entier. Rouille et peintures écaillées se disputant le décor d'un lichen, habitacle envahi par un lierre intrépide, carrosserie amoureusement recouverte de mousse, cadrans anciens dissimulés sous la poussière des ans... L'extraordinaire poésie du cimetière récemment exhumé a participé à l'engouement généralisé pour ce singulier musée à l'état sauvage, que nous présentons ici, comme un hommage, dans son état d'origine. Fin 2014, après un demi-siècle d'immobilité, les 59 voitures rarissimes sont sorties de l'ombre des hangars de Roger Baillon, transporteur des Deux-Sèvres aujourd'hui décédé, qui en avait fait l'"oeuvre de sa vie". Sur la décision de ses héritiers, les belles endormies furent dispersées aux enchères en février 2015 par la maison Artcurial pour la somme record de 25 millions d'euros... Dans ce livre mémorial, Christian Martin et Michel Guégan immortalisent, avec leur talent reconnu de photographe et de journaliste spécialisés, ce que la presse américaine a qualifié de "découverte du siècle".

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782372410175
  • Disponibilité Épuisé
  • Nombre de pages 160 Pages
  • Longueur 30 cm
  • Largeur 29 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 1 592 g
  • Distributeur Interforum

Christian Martin

Christian Martin est retraité de l'industrie. Il réside à Saint-Judoce (22). Impliqué dans les associations culturelles et patrimoniales de Haute-Bretagne, il a bien connu Simone Morand et a recueilli de nombreux entretiens auprès de tous ceux qui ont travaillé avec elle.

empty